La Terre de l’insolence

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2018)
. Marc Hecker, rédacteur en chef de Politique étrangère et directeur des publications de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Nicolas Israël, La Terre de l’insolence. Une anthropologie des conflits  (Les Belles Lettres, 2018, 288 pages).

Nicolas Israël, agrégé et docteur en philosophie, a réalisé au cours des dernières années plusieurs consultances pour des institutions françaises sur la lutte contre le terrorisme et les insurrections. Le rapport qu’il a co-écrit en 2012 sur l’« engagement tribal » est par exemple disponible sur le site du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégiques (CSFRS). Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

L’Histoire du monde se fait en Asie

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2018)
. Frédéric Charillon propose une analyse de l’ouvrage de Pierre Grosser, L’Histoire du monde se fait en Asie. Une autre vision du XXe siècle (Odile Jacob, 2017, 656 pages).

Après la lecture de ces douze chapitres, on ne voit plus l’histoire du monde ni les relations internationales telles qu’on a pu les apprendre en Europe ou en Amérique du Nord. Le but n’est pas de nous dire que les grands événements du siècle passé trouvent leur origine en Asie (même si l’auteur pose souvent la question). Mais plutôt de « dés-européano-centrer » cette histoire, pour la mettre en résonance avec les dynamiques d’un Extrême-Orient souvent précurseur, répétition générale ou baromètre de rapports de force plus globaux, de stratégies est-ouest ou nord-sud. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

The Political Economy of Contemporary Spain

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2018)
. Anne Solé propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Luis Buendia et Ricardo Molero-Simarro, The Political Economy of Contemporary Spain: From Miracle to Mirage (Routledge, 2018, 160 pages).

L’objectif de ce livre est d’analyser la crise actuelle en Espagne dans le cadre d’un processus plus large d’ajustement permanent des salaires, qui aurait commencé après l’approbation du traité de Maastricht et se serait renforcé depuis 2009. Avec une approche hétérodoxe historico-structurelle, l’ouvrage étudie les relations entre production, travail et finance, avant et après la crise, pour proposer certains changements de politique économique, visant à réviser complètement le processus d’ajustement des salaires et à réduire les inégalités en matière de distribution des revenus. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Le Parlement européen au travail

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2018)
. Marine de Lassalle propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Sébastien Michon, Le Parlement européen au travail. Enquêtes sociologiques (Presses universitaires de Rennes, 2018, 344 pages).

Le Parlement européen au travail propose une analyse alternative aux études centrées sur l’institution au détriment de ses acteurs, ou à celles qui, fondées sur le langage des variables ou la modélisation, conduisent à trop autonomiser l’institution, ses acteurs comme leurs pratiques, en éclairant essentiellement les plus institutionnalisés d’entre eux.

Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Politique étrangère vous souhaite une bonne année !

>>> Pour vous abonner aux 4 numéros de l’année 2019, cliquez ici ! <<<

Publié dans Divers | Laisser un commentaire