La face cachée de l’économie. Néolibéralisme et criminalités

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2020). Agathe Demarais propose une analyse de l’ouvrage de Clotilde Champeyrache, La face cachée de l’économie. Néolibéralisme et criminalités (Presses Universitaires de France, 2019, 304 pages).

Clotilde Champeyrache s’intéresse ici aux liens existant entre néolibéralisme et développement de la criminalité organisée (trafics de drogue, d’êtres humains, prostitution, fraude fiscale, contrefaçons…) : la théorie économique moderne serait mal armée pour étudier les phénomènes criminels, dont elle favoriserait par ailleurs l’émergence. L’approche retenue présente de multiples exemples de dérives criminelles, notamment liées aux mafias italiennes.

Continuer la lecture
Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Afrique : l’intégration régionale face à la mondialisation, Abdou Diouf (2006)

En cette période de confinement liée à l’épidémie de coronavirus, la rédaction de Politique étrangère vous offre de (re)lire des textes qui ont marqué l’histoire de la revue. Nous vous proposons aujourd’hui un article de Abdou Diouf, intitulé « Afrique : l’intégration régionale face à la mondialisation », et publié dans le numéro d’hiver 2006.

Bon gré mal gré, l’Afrique doit aujourd’hui vivre, comme l’ensemble de notre planète, à l’heure de ce que l’on appelle la mondialisation. Mais, contrairement à d’autres régions du Sud, elle demeure mal outillée pour, à la fois, affronter ses contraintes et profiter de ses opportunités. Une des raisons de cette fragilité réside dans son extrême fragmentation, dans sa « balkanisation » comme on l’a souvent dit. À l’heure où les autres régions du monde s’organisent en espaces intégrés – économiques, géopolitiques ou culturels –, elle semble échapper à cette tendance, même si elle tente désormais de l’infléchir.

Continuer la lecture
Publié dans Sélection d'archives | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Russia’s Crony Capitalism. The Path From Market Economy to Kleptocracy

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2020). Julien Vercueil propose une analyse de l’ouvrage de Anders Aslund, Russia’s Crony Capitalism. The Path From Market Economy to Kleptocracy (Yale University Press, 2019, 336 pages).

L’économiste Anders Aslund a conseillé l’équipe d’Egor Gaïdar au début de la transition russe (1991-1994). Depuis lors, il a suivi régulièrement l’évolution économique de la Russie. C’est à ce titre qu’il publie ce livre en forme de bilan de vingt années au pouvoir de Vladimir Poutine.

Continuer la lecture
Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Mythologies de l’international, Chantal Delsol (2006)

En cette période de confinement liée à l’épidémie de coronavirus, la rédaction de Politique étrangère vous offre de (re)lire des textes qui ont marqué l’histoire de la revue. Nous vous proposons aujourd’hui un article de Chantal Delsol, intitulé « Mythologies de l’international », et publié dans le numéro d’hiver 2006.

Phénomène si avéré, si vivant, la mondialisation finit par engendrer une culture-monde, un cosmos doté d’une logique interne où émergent des valeurs, des finalités, des comportements qui se répondent les uns aux autres. Il s’agit bien d’un monde global, au-dessus des mondes particuliers, construisant ses propres références – qu’il emprunte certes aux cultures sous-jacentes –, mais qui prennent le visage d’une nouvelle entité.

Continuer la lecture
Publié dans Sélection d'archives | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Xi Jinping. The Backlash

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2020). John Seaman propose une analyse de l’ouvrage de Richard McGregor, Xi Jinping. The Backlash (Penguin Random House, 2019, 144 pages).

Journaliste expérimenté devenu chercheur au Lowy Institute à Sydney, Richard McGregor est un analyste avisé de la scène politique chinoise, et déjà l’auteur de The Party. The Secret World of China’s Communist Rulers (Harper Collins, 2010), récit éclairant de la vie au sein du Parti communiste chinois. Dans le présent ouvrage, succinct mais tranchant, l’auteur poursuit son histoire avec l’arrivée au sommet du pouvoir de Xi Jinping fin 2012, et la manière dont celui-ci transforme la scène politique chinoise et dessine une place centrale pour la Chine dans le monde.

Continuer la lecture
Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire