Les États-Unis de Trump en 100 questions

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2019). Corentin Sellin propose une analyse de l’ouvrage de Laurence Nardon, Les États-Unis de Trump en 100 questions (Tallandier, 2018, 320 pages).

Ce livre est une tentative inédite mais réussie dans le champ éditorial français pour appréhender de manière originale le nouveau président des États-Unis. S’éloignant à la fois d’une biographie trop rapide et d’un essai trop savant, Laurence Nardon cherche à replacer Trump dans les conditions historiques et politiques de son émergence. Le format est celui de questions thématiques sur les États-Unis, regroupées par grands champs d’étude (histoire, culture et société, politique étrangère), et auxquelles Trump sert de fil directeur. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La Cyberdéfense

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2019). Jean-Christophe Noël, chercheur associé à l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Stéphane Taillat, Amaël Cattaruzza et Didier Danet, La Cyberdéfense. Politique de l’espace numérique (Armand Colin, 2018, 256 pages).

La Cyberdéfense. Politique de l’espace numérique est un livre écrit sous la direction de trois chercheurs du pôle « Mutations des conflits » du Centre de recherche des écoles de Coëtquidan (CREC Saint-Cyr). Stéphane Taillat, Amaël Cattaruzza et Didier Danet sont respectivement spécialisés dans l’histoire et les relations internationales, la géographie et les sciences en gestion. Ils ont profité de leur complémentarité et ont su s’entourer pour cet ouvrage de spécialistes français de la cyberdéfense, afin de présenter de manière exhaustive les enjeux de défense liés à l’émergence de ce nouveau milieu artificiel. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Économie de l’Asie du Sud-Est

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2019). Sophie Boisseau du Rocher, chercheur associé au Centre Asie de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Jean-Raphaël Chaponnière et Marc Lautier, Économie de l’Asie du Sud-Est. Au carrefour de la mondialisation (Bréal, 2018, 264 pages).

C’est à un véritable voyage que les deux auteurs de cet ouvrage, Marc Lautier et Jean-Raphaël Chaponnière, nous invitent en étudiant le rapport que l’Asie du Sud-Est entretient avec la mondialisation. Pas seulement la dernière vague de mondialisation économique, mais plus largement la relation de la région avec le monde, ses opportunités et ses risques. Car – et c’est l’hypothèse intéressante développée dans cet ouvrage – c’est probablement dans ce rapport que se trouve une des clés de l’essor économique régional, plus rapide que celui d’autres régions du monde ces dernières décennies. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

International Financial Centres after the Global Financial Crisis and Brexit

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2019). Norbert Gaillard propose une analyse de l’ouvrage de Youssef Cassis et Dariusz Wojcik (dir.), International Financial Centres after the Global Financial Crisis and Brexit (Oxford University Press, 2018, 272 pages).

Cet ouvrage collectif étudie l’évolution des grands centres financiers internationaux (CFI) depuis la crise de 2007. Une dizaine d’entre eux est passée en revue : New York, Londres, Paris, Francfort, Zurich, Genève, Hong Kong, Shanghai, Pékin, Singapour et Tokyo. De multiples critères sont utilisés pour mesurer leur rayonnement : environnement des affaires, solidité du système bancaire, profondeur des marchés de capitaux, qualification de la main-d’œuvre, régime fiscal du secteur financier, qualité des infrastructures, etc. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Être ou ne pas être européen ?

Cette double recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2019). Eric-André Martin, conseiller auprès du directeur de l’Ifri et spécialiste des questions européennes, propose une analyse croisée des ouvrages de Robert Franck, Être ou ne pas être européen ? Les Britanniques et l’Europe du XVIIe siècle au Brexit (Belin, 2018, 264 pages) et de Jeremy Black, Britain and Europe: A Short History (Hurst, 2019, 256 pages).

Voici deux livres fort opportuns pour qui cherche à mieux comprendre la relation tumultueuse liant le Royaume-Uni à l’Europe. L’ouvrage de Robert Frank, professeur émérite à l’université de Paris 1, est un recueil de textes historiques couvrant la période de 1713 à nos jours. Il est articulé en trois chapitres, correspondant à trois temps : « Entre Empire et Europe » (1713-1904) ; « Les cycles d’engagement et de désengagement européen » (1904-1961) ; « L’Europe à l’anglaise, entrer, rester et sortir » (1961-2016). Chaque chapitre et chaque texte sont brièvement introduits, ce qui en fait un ouvrage à la lecture facile et agréable. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire