Catégorie : Événements Page 1 of 12

Annonces des événements, vidéos des conférences

Offre d’abonnement exclusive !

Abonnez-vous à Politique étrangère, la revue de référence sur les questions internationales, et recevez en cadeau Une Histoire du Monde !

🔶 Profitez de notre offre exceptionnelle de [ré]abonnement ici ! 🔶 

Le Golfe, nouveau centre du Moyen-Orient ?

Hier, lundi 14 décembre, s’est tenue la troisième conférence du cycle « Le monde sur un fil » réalisé en partenariat avec le Centre Pompidou.
Retrouvez l’enregistrement de cette conférence « Le Golfe, nouveau centre du Moyen-Orient ? » ici.

Merci à Dorothée Schmid (Ifri), Emma Soubrier (AGSIW/UCA) et Clément Therme (Sciences Po/EHESS) pour cette excellente conférence !

Retrouvez l’enregistrement de cette conférence « Le Golfe, nouveau centre du Moyen-Orient ? » ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 1/2020 de Politique étrangère ici.

Suivez-nous sur Twitter : @Pol_Etrangere !

[Conférence] Le Golfe, nouveau centre du Moyen-Orient ?

Lundi 14 décembre aura lieu la troisième conférence du cycle « Le monde sur un fil » réalisé en partenariat avec le Centre Pompidou.

Cette visioconférence, « Le Golfe, nouveau centre du Moyen-Orient ? » se tiendra à partir de 19h sur le site de la BPI.

À l’embouchure du Tigre et de l’Euphrate, le Golfe arabo-persique n’est pas seulement un lieu hautement symbolique, dont les rives abritaient à l’époque sumérienne les villes antiques d’Uruk et d’Ur, et qui a nourri l’imaginaire des écrivains et des artistes. C’est aussi un endroit stratégique par excellence, une frontière maritime jalousement gardée et une grande scène de conflits séculaires.

Le monde post-COVID-19 : du siècle américain au siècle chinois?

Assistez à la conférence ouverte « Le monde post-COVID-19 : du siècle américain au siècle chinois ? », donnée lundi 12 octobre prochain, dans le cadre du cycle « Le monde sur un fil », au Centre Pompidou, à Paris.

Les répercussions géopolitiques de la crise sanitaire sont encore à évaluer, mais elle a déjà provoqué d’importantes tensions entre ces deux pays capables de bouleverser l’ordre mondial.

Partie de la Chine, l’épidémie du SARS-CoV-2 a été d’abord gardée secrète, provoquant un drame chez les habitants et ébranlé la confiance des partenaires. Arrivée aux États-Unis quelques mois plus tard, dans la dernière année du mandat de Donald Trump, le COVID-19 a été qualifié de « virus chinois » par le président sortant, dont l’agressivité tendait à masquer la gestion calamiteuse de l’épidémie sur le territoire américain, l’un de plus touchés au monde.

Page 1 of 12

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén