Étiquette : histoire Page 1 of 9

Deutschland : Globalgeschichte einer Nation

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2021 de Politique étrangère (n° 2/2021). Paul Maurice, chercheur au Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Andreas Fahrmeir, Deutschland: Globalgeschichte einer Nation (C. H. Beck, 2020, 936 pages).

La sortie de l’Histoire mondiale de la France co-dirigée par Patrick Boucheron en janvier 2017 avait entraîné de nombreuses polémiques en France. Encensé par la plupart des critiques, l’ouvrage avait aussi été l’objet d’attaques violentes, notamment de l’académicien Pierre Nora – qui considérait que le caractère « décentré » y était exagéré –, mais aussi de polémistes conservateurs, estimant qu’il était partisan, ou allait à l’encontre du récit national communément admis. Mais c’était l’un des objectifs de ce projet – revendiqué comme politique – de Patrick Boucheron, que de faire un « anti-roman national ».

American Military History

Rémy Hémez propose pour le blog de Politique étrangère une analyse de l’ouvrage de Joseph T. Glatthaar, American Military History (Oxford, Oxford University Press, 2020, 140 pages).

En annonçant en mars 2021 le retrait des troupes américaines d’Afghanistan d’ici le 11 septembre 2021, le président Biden a tourné une nouvelle page de la courte – moins de deux siècles et demi – mais très riche histoire militaire des États-Unis. Joseph T. Glatthaar professeur d’histoire à l’université Chapel Hill de Caroline du Nord et auteur de nombreux livres, en particulier sur la guerre de Sécession, nous en donne une utile synthèse dans ce 657e volume de la fameuse série des « Very Short Introduction », équivalent britannique des « Que Sais-Je ? ».

Le Globe et la Loi. 5 000 ans de relations internationales. Une histoire de la mondialisation

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2020). Pierre Grosser propose une analyse de l’ouvrage de Jacques Huntzinger, Le Globe et la Loi. 5 000 ans de relations internationales. Une histoire de la mondialisation (Éditions du Cerf, 2019, 408 pages).

Voilà un livre ambitieux, écrit par un professeur de droit, qui s’impliqua dans la réflexion internationale du Parti socialiste (PS) et publia un manuel sur les relations internationales en 1989, puis devint diplomate ; il fut notamment ambassadeur en Israël. Il raconte toute l’histoire des relations internationales depuis les empires d’Orient et l’espace chinois, décrit les mondialisations politique (la généralisation de la grammaire étatique), économique, sociale, culturelle et juridique, et analyse enfin les systèmes régionaux.

Pour la paix en Palestine (1938)

En cette période de confinement liée à l’épidémie de coronavirus, la rédaction de Politique étrangère vous offre de (re)lire des textes qui ont marqué l’histoire de la revue. Nous vous proposons aujourd’hui un article de Robert Montagne, officier proche de Lyautey, devenu professeur au Collège de France, intitulé « Pour la paix en Palestine », et paru dans Politique étrangère en 1938. Témoin des prémices de la « Grande Révolte arabe » de 1936-1939 qui secoua la Palestine mandataire, il analyse les raisons de l’opposition fondamentale divisant les Arabes aux sionistes, puis esquisse des pistes qui auraient peut-être permis d’éviter l’escalade de la violence.

De tous les lieux du monde, Jérusalem est sans doute celui qui parle le mieux au cœur et à l’intelligence de l’homme. Nulle part ailleurs l’esprit ne s’élève plus aisément au-dessus de l’agitation stérile des sectes, de la rivalité des religions et du conflit des nations pour participer à une sagesse dédaigneuse des modes éphémères de la pensée.

Page 1 of 9

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén