Étiquette : France Page 1 of 28

L’urgence européenne

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne 2021 de Politique étrangère (n° 3/2021). Dominique David propose une analyse de l’ouvrage de Stephan Martens, L’urgence européenne. Éloge de l’engagement franco-allemand (Presses universitaires de Bordeaux, 2021, 128 pages).

Entre les zélateurs enamourés du « couple » et les dénonciateurs de l’imperium allemand, Stephan Martens nous offre une analyse informée et exigeante du binôme franco-allemand.

L’analyse est nécessaire, car sous les infinies proclamations d’attachement l’impasse est nette. Nul binôme d’États au monde n’a mis sur pied des procédures de coopération aussi poussées – et pourtant les grands choix politiques s’effectuent pour chacun dans la quiétude unilatérale. Le binôme est différemment perçu à Paris et à Berlin – ici plus sèchement, là plus sentimentalement. Et ses fondements sont affectés par le cours même de l’histoire, qui touche en même temps les bases de la construction européenne : la mémoire de la Seconde Guerre mondiale s’estompe – au premier chef pour des dirigeants qui ne l’ont pas connue – comme les exigences nées de la fin de la guerre froide.

French Defense Policy Since the End of the Cold War

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2021 de Politique étrangère (n° 2/2021). Morgan Paglia propose une analyse de l’ouvrage d’Alice Pannier et Olivier Schmitt, French Defense Policy Since the End of the Cold War (Routledge, 2020, 208 pages).

Les auteurs ont longuement étudié dans leurs travaux précédents les mutations stratégiques contemporaines et leur influence sur le fonctionnement du système d’alliance euro-atlantique. Dans cet ouvrage, ils adoptent l’angle plus précis des inflexions de la politique de défense française depuis la fin de la guerre froide, qu’ils traitent selon un séquencement chronologique, de 1991 jusqu’à la crise du COVID-19.

La France dans le monde

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2021 de Politique étrangère (n° 2/2021). Dominique David, rédacteur en chef de Politique étrangère, propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Frédéric Charillon, La France dans le monde (CNRS Éditions, 2021, 280 pages).

La question de la place du pays sur la scène internationale est l’une des plus essentielles à l’être national français, qu’on définit souvent par sa territorialité (où s’exprime la citoyenneté), et par sa capacité de projection (physique et métaphorique) dans le monde. Pour avoir toujours été posée, elle s’affirme plus dramatiquement depuis 1940. Rédimée par la geste gaullienne, un peu cachée pendant la guerre froide, elle se repose violemment aujourd’hui. Le livre que dirige Frédéric Charillon tente de définir les moteurs, les terrains, les moyens de la présence française dans le monde, une présence qui reste peut-être « structurante sans être surplombante ».

Le pouvoir en Méditerranée

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2021 de Politique étrangère (n° 2/2021). Jean-François Daguzan propose une analyse de l’ouvrage de Wolf Lepenies, Le pouvoir en Méditerranée. Un rêve français pour une autre Europe (Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020, 292 pages).

Cet ouvrage parle bien du rêve ; il n’est pas sûr qu’il parle du pouvoir. Wolf Lepenies se penche ici sur l’idée que se fait, au fil du temps, la France d’une Méditerranée idéale, plus que sur l’exercice effectif d’un pouvoir, d’une action sur les choses. La France projette sur la Méditerranée une conception de la puissance qu’elle voudrait transformer en « pouvoir », mais cela ne se produit jamais. Façon, aussi, d’habiller a posteriori des buts divers – pas forcément recommandables, comme la politique coloniale. C’est pour cela que le titre le plus approprié eût été : « Le rêve méditerranéen de la France », lequel au demeurant, est toujours vivant…

Page 1 of 28

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén