The Tragedy of U.S. Foreign Policy

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n°2/2017). Laurence Nardon, responsable du programme Amérique du Nord à l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Walter A. McDougall, The Tragedy of U.S. Foreign Policy: How America’s Civil Religion Betrayed the National Interest (Yale University Press, 2016, 424 pages).

The Tragedy of US Foreign Policy

Professeur d’histoire et de relations internationales à l’université de Pennsylvannie, Walter McDougall a reçu le prix Pulitzer en 1986 pour son « histoire-politique » de la conquête spatiale. Il propose ici une relecture de la politique étrangère américaine sous l’angle de ce qu’il nomme la « religion civile américaine » (RCA). Le concept de religion civile, venu de Rousseau, a été appliqué aux États-Unis par Robert Bell, dans un article de la revue Daedalus en 1967.

Walter McDougall reprend les éléments religieux mis en avant par tous les dirigeants américains depuis George Washington, pour voir comment ces fondements protestants ont influencé la diplomatie du pays. Il distingue plusieurs périodes auxquelles, pour renforcer son propos, il attribue des noms issus de la théologie chrétienne (l’église « civile » est successivement expectante, militante, agoniste et triomphante). Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Des capitalismes non alignés

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n°2/2017). Norbert Gaillard propose une analyse de l’ouvrage de Joël Ruet, Des capitalismes non alignés. Les pays émergents, ou la nouvelle relation industrielle du monde (Éditions Raison d’agir, 2016, 224 pages).

Des capitalismes non alignés

Afin de mieux rejeter en bloc les idées périmées qui font de la Chine l’« atelier du monde » et de l’Inde le « bureau du monde », l’auteur avance plusieurs thèses séduisantes. La principale est que l’émergence accélère la globalisation. Les États émergents ont appris à innover non pas en proposant simplement de meilleurs produits mais en engageant des processus d’« hybridation créative » par lesquels la conception, la production et la distribution sont repensées dans le cadre de la globalisation. Du coup, les flux d’investissements, les exportations et les importations sont de plus en plus complexes et segmentés. Dans le même temps, le Nord et le Sud ont perdu de leur homogénéité économique. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

37 Quai d’Orsay. Diplomatie française 2012-2016

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n°2/2017). Christian Lequesne propose une analyse de l’ouvrage de Laurent Fabius, 37 Quai d’Orsay. Diplomatie française 2012-2016 (Plon, 2016, 192 pages).

37 quai d'orsay

Comme la grande majorité des ministres des Affaires étrangères de la Ve République, Laurent Fabius ne connaît pas bien le Quai d’Orsay en y entrant. Il comprend cependant vite une chose : un ministre français des Affaires étrangères ne peut travailler convenablement que s’il ne subit pas l’interférence quotidienne de l’Élysée. Fabius parle du « contrat moral » passé entre François Hollande et lui-même. À la différence de certains de ses prédécesseurs, il n’a pas à souffrir d’un président le confinant au rôle de partenaire mineur et d’un entourage élyséen exagérément intrusif. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Yitzhak Rabin: Soldier, Leader, Statesman

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n°2/2017). Samy Cohen propose une analyse de l’ouvrage de Itamar Rabinovitch, Yitzhak Rabin: Soldier, Leader, Statesman (Yale University Press, 2017, 376 pages).

Yitzhak Rabin

Yitzhak Rabin n’était pas un personnage charismatique comme David Ben Gourion ou Menahem Begin. Il ne fut pas moins un visionnaire qui comprit dès 1992 qu’Israël ne pouvait pas continuer à dominer indéfiniment un autre peuple sans perdre son caractère démocratique. Il surprit : rien ne le prédestinait à prendre cette voie, lui le Sabra coriace, le vainqueur de la guerre des Six Jours, l’implacable ministre de la Défense qui réprima durement l’intifada de 1987. Il ouvrit courageusement une ère nouvelle pour son pays et le paya de sa vie, assassiné par un colon extrémiste le 4 novembre 1995. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Molenbeek-sur-Djihad

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n°2/2017). Marc Hecker, chercheur au Centre des études de sécurité de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Christophe Lamfalussy et Jean-Pierre Martin, Molenbeek-sur-Djihad (Grasset, 2017, 304 pages).

Molenbeek-sur-djihad

Les attentats de Paris, le 13 novembre 2015, et ceux de Bruxelles, le 22 mars 2016, ont poussé Christophe Lamfalussy et Jean-Pierre Martin – journalistes à la Libre Belgique et à RTL Belgique – à enquêter sur Molenbeek. C’est dans cette commune située au cœur de la capitale belge que vivaient plusieurs terroristes, et qu’a été arrêté Salah Abdeslam après quatre mois de cavale. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Japan, Russia and their Territorial Dispute

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n°2/2017). Céline Pajon, chercheur au Centre Asie de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de James D. J. Brown , Japan, Russia and their Territorial Dispute: The Northern Delusion (Routledge, 2016, 168 pages).

Japan-Russia Territorial Dispute

L’auteur défend ici une thèse forte : le postulat du Japon dans ses discussions avec Moscou – à savoir le retour, à terme, sous souveraineté nippone, de la totalité des îlots sous contrôle russe depuis 1945 – est irréaliste et illusoire.

Ce parti-pris rend le propos dynamique et stimulant. L’ouvrage s’organise autour de quatre courts chapitres dans lesquels sont présentés puis relativisés, voire invalidés, les arguments japonais. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Militer au Hezbollah

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n°2/2017). Matthieu Cimino propose une analyse de l’ouvrage de Erminia Chiara Calabrese , Militer au Hezbollah. Ethnographie d’un engagement dans la banlieue sud de Beyrouth (Khartala/Ifpo, 2016, 296 pages).

Militer au Hezbollah

Depuis plusieurs années, le Hezbollah catalyse une inflation de travaux de qualités inégales. Le sujet est rendu très attractif par sa centralité (le parti étant depuis 2011 lourdement impliqué en Syrie) ainsi que par le développement massif et éclaté des security studies, engagées autour des problématiques de terrorisme. L’autre raison tient à la difficulté d’accès aux sources : le Hezbollah, comme toute organisation militaire ou paramilitaire, assure sa pérennité par la protection de sa structure opérationnelle et militante, pour l’essentiel par le silence. Seul un nombre limité de chercheurs (à l’instar de Norton, Mervin ou Daher) a donc pu produire des ouvrages de qualité, issus de travaux de terrain, appuyés par une méthodologie rigoureuse et la maîtrise de l’arabe. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire