Pays Hors Service. Venezuela : de l’utopie au chaos

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Thomas Posado, spécialiste de l’Amérique latine, propose une analyse de l’ouvrage de Paula Vasquez Lezama, Pays Hors Service. Venezuela : de l’utopie au chaos (Buchet/Chastel, 2019, 224 pages).

L’ouvrage de Paula Vasquez Lezama est un récit écrit à la première personne, regroupant une série d’anecdotes de terrain ou plus intimes, de réflexions politiques et même de reprises de rumeurs présentées comme telles, avec parfois quelques redites. Ce n’est donc « pas un travail scientifique » selon l’aveu même de cette anthropologue qui a l’honnêteté de présenter objectivement son parcours de Franco-Vénézuélienne, fille d’universitaires. Son positionnement politique est clair : opposante aux gouvernements d’Hugo Chávez (1999-2013) et Nicolas Maduro (2013-), elle ne partage pour autant ni le point de vue des politiciens modérés qui participent coûte que coûte à des élections manipulées, ni celui des manifestants les plus radicaux qui mènent des actions de rue jugées « irresponsables » par l’auteur. Dans le cadre de la polarisation réactivée au Venezuela depuis le début de l’année 2019, Juan Guaidó est un « espoir » pour Paula Vasquez Lezama. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Of Privacy and Power: The Transatlantic Struggle over Freedom and Security

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Julien Nocetti, spécialiste des questions numériques à l’Ifri, propose une analyse croisée des ouvrages de Henry Farrell et Abraham Newman, Of Privacy and Power: The Transatlantic Struggle over Freedom and Security (Princeton University Press, 2019), Shoshanna Zuboff, The Age of Surveillance Capitalism. The Fight for a Human Future at the New Frontier of Power (PublicAffairs, 2019) et Amaël Cattaruzza, Géopolitique des données numériques. Pouvoir et conflits à l’heure du Big Data (Le Cavalier Bleu, 2019).

Pour l’expertise en relations internationales, le sujet des données est particulièrement malléable et stimulant. Les données numériques représentent tout à la fois un enjeu de sécurité et de souveraineté pour les États, un enjeu démocratique pour les populations (à travers la question des données personnelles) et un enjeu fondamental de création de valeur pour les entreprises. Début 2018, l’affaire Cambridge Analytica s’était précisément située au croisement de ces différents enjeux, venant rappeler, d’une part, les capacités de riposte des États dans la sphère numérique et, d’autre part, que la vie privée de millions d’individus pèse peu face aux stratégies commerciales des grands acteurs de l’économie numérique. Les trois ouvrages présentés ici abordent, chacun à leur manière, les défis que fait peser l’exploitation toujours plus exponentielle des données en politique internationale, pour la relation transatlantique, et pour l’avenir du capitalisme. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Sahel : soubassements d’un désastre

La rédaction a le plaisir de vous offrir à lire ce second article, « Sahel : soubassements d’un désastre », écrit par Alain Antil, directeur du Centre Afrique subsaharienne de l’Ifri. Il vient de paraître dans notre nouveau numéro de Politique étrangère (n° 3/2019), « Indo-Pacifique : un concept flottant ? ».

Au premier semestre 2019, l’exécutif français demandait au Quai d’Orsay, au ministère des Armées et à l’Agence française de développement (AFD) de travailler sur des scénarios d’évolution de la bande sahélo-saharienne (BSS), et d’envisager de nouvelles approches, tant la dégradation de la situation y semblait rapide. Un regard sur la cartographie dynamique des actes violents suffit en effet à se convaincre d’une aggravation des problèmes. Continuer la lecture

Publié dans Articles en accès libre | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

PE 3/2019 en librairie !

Le nouveau numéro de Politique étrangère (n° 3/2019) vient de paraître ! Il consacre un dossier complet à l’Indo-Pacifique et un Contrechamps à la stabilisation du Sahel. Comme à chaque nouveau numéro, de nombreux autres articles viennent éclairer l’actualité : l’Union européenne et les défis migratoires, la contestation de la mondialisation, le financement de la prolifération des armes de destruction massive

Indo-Pacifique : le concept, qui n’a que quelques années, veut exprimer une nouvelle structure de la mondialisation de la planète. En termes d’échanges économiques, et de distribution de puissance, c’est bien une zone unitaire qui se dessine du golfe Arabo-Persique au Pacifique, où se croisent, se mesurent, s’affrontent toutes les grandes puissances. Il faut penser cette aire nouvelle, et les moyens d’y agir : dispositifs politiques, économiques et militaires. Continuer la lecture

Publié dans Sommaires | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Après le 11 Septembre : les États-Unis et le Grand Moyen-Orient

Le 11 Septembre 2001 le terrorisme frappait l’Amérique.

Redécouvrez le dossier publié par Politique étrangère (n° 3/2011), « Après le 11 Septembre : les États-Unis et le Grand Moyen-Orient », 10 ans après cet attentat terroriste à l’ampleur inédite.

« Dix ans après, pourquoi revenir sur un 11 septembre qui n’a cessé de faire parler ? Parce que, volens nolens, la date représente bien un seuil. Un seuil dans la découverte d’un monde nouveau né de l’après-guerre froide, mais demeuré, dans la dernière décennie du XXe siècle, une sorte de brouillon quelque peu mystérieux. Un seuil dans l’utilisation symbolique de la violence contre la puissance – le « génie » terroriste est là : non dans la frappe elle-même, somme toute assez élémentaire quant à sa manœuvre, mais dans le choix de la cible : les Twin Towers, image de la modernité, de la richesse et de l’arrogance du fort. Un seuil aussi dans l’évolution de la société internationale : la violente mise en cause de la force américaine s’est accompagnée ces dix dernières années de l’affirmation progressive de pays qui seront demain les puissances « émergées », lesquelles, au sens le plus précis de l’expression, bouleverseront l’ordre du monde. Continuer la lecture

Publié dans L'actualité revisitée | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire