Histoire militaire de la France

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Rémy Hémez propose une analyse de l’ouvrage en deux tomes dirigé par Hervé Drévillon et Olivier Wieviorka (dir.), Histoire de la France. Tome I : Des Mérovingiens au Second Empire / Tome 2 : De 1870 à nos jours (Perrin/Ministère des Armées, 2018, 560 et 552 pages).

Cette nouvelle Histoire militaire de la France paraît 25 ans après celle dirigée par André Corvisier qui marquait un tournant : elle avait en effet participé à redonner crédibilité et légitimité à l’histoire militaire en la décloisonnant et en l’ouvrant aux dimensions sociales, politiques et culturelles. Hervé Drévillon, professeur d’histoire à l’université Paris 1 et directeur de la recherche au Service historique de la Défense (SHD), et Olivier Wieviorka, professeur à l’École normale supérieure de Paris-Saclay, ne se posent pas en opposition à mais en complémentarité avec l’ouvrage de Corvisier. Depuis les années 1990, l’historiographie a évolué et s’est particulièrement développée pour certaines périodes comme le XVIIe siècle ou la Première Guerre mondiale, qui a profité de l’abondante production liée à son centenaire. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La Russie dans le monde

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Tatiana Kastouéva-Jean, directrice du Centre Russie de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Anne de Tinguy, La Russie dans le monde (CNRS Éditions, 2019, 282 pages).

Depuis l’annexion de la Crimée, la posture internationale musclée de la Russie a suscité beaucoup d’interrogations sur sa vision du monde. Cet ouvrage retourne le miroir et cherche à comprendre la représentation que se fait désormais le monde extérieur de la Russie et de sa politique. Onze auteurs analysent l’insertion de la Russie dans les espaces économique ou culturel mondiaux et les perceptions de différentes régions géographiques, ou de groupes particuliers comme les diasporas russes à l’étranger. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

China’s Maritime Gray Zone Operations

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Morgan Paglia, chercheur au Centre des études de sécurité de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Andrew S. Erickson et Ryan D. Martinson, China’s Maritime Gray Zone Operations (Naval Institute Press, 2019, 324 pages).

China’s Maritime Gray Zone Operations est un ouvrage collectif qui rassemble les analyses croisées de 22 spécialistes de la stratégie dite des « zones grises ». Rédigé sous la direction d’Andrew S. Erickson et Ryan D. Martinson, membres du China Maritime Studies Institute (CMSI) de l’US Naval War College, il se concentre sur le cas spécifique de la Chine qui mène depuis plusieurs années une politique d’annexion rampante en mer de Chine méridionale, en mer orientale et en mer Jaune. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Command: The Twenty-First-Century General

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Rémy Hémez propose une analyse de l’ouvrage de Anthony King, Command: The Twenty-First-Century General (Cambridge University Press, 2019, 484 pages).

Anthony King, professeur de war studies à l’université de Warwick, entend bâtir une théorie du commandement militaire au XXIe siècle en le comparant à celui du XXe siècle. Pour y parvenir, il étudie le niveau divisionnaire à ces deux périodes aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. Sa thèse est que le commandement est en transition. Le modèle « individuel » qui a survécu jusqu’à la fin du XXe siècle n’est en effet plus adapté à la complexité croissante des opérations. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

How China Is Reshaping the Global Economy

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. John Seaman, chercheur au Centre Asie de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Rhys Jenkins, How China Is Reshaping the Global Economy: Development Impacts in Africa and Latin America (Oxford University Press, 2019, 432 pages).

L’essor économique de la Chine est un élément structurant du système international des dernières décennies (et vraisemblablement de celles à venir), mais aussi un sujet qui polarise. Sur l’impact de cet essor sur les pays du Sud, notamment en Afrique subsaharienne et en Amérique latine, les avis sont souvent partagés entre ceux qui voient le mercantilisme chinois comme une nouvelle forme de colonialisme, et ceux qui perçoivent la Chine comme l’opportunité du siècle pour sortir de la pauvreté et stimuler la croissance et le développement. Continuer la lecture

Publié dans Revue des livres | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire