Étiquette : Allemagne Page 1 of 21

Ende der China-Illusion

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2024 de Politique étrangère (n° 1/2024). Marie Krpata, chercheuse au Comité d’étude des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Janka Oertel, Ende der China-Illusion. Wie wir mit Pekings Machtanspruch umgehen müssen (Piper Verlag, 2023, 304 pages).

La politologue et sinologue allemande Janka Oertel s’attaque aux illusions encore trop répandues en Allemagne sur la Chine. Berlin s’est en effet souvent montré complaisant avec Pékin, au prétexte que son inclusion dans le commerce international – dont a grandement profité l’économie allemande – rendrait plus démocratique son régime.

Germany’s defense policy: A historic turning point?

This article is the English version of Hans Stark,
« La politique de défense de l’Allemagne : un tournant historique ? », published in Politique étrangère, Vol. 87, Issue 3, 2022.

Photo par M-SUR (Shutterstock) de militaires allemands.

In an extraordinary about-turn, the invasion of Ukraine has forced Germany to abandon its “culture of restraint” and to increase its defense spending dramatically. Berlin has even abandoned its principles of not exporting arms to countries at war and has announced that it is sending thousands of anti-tank and anti-aircraft weapons to Kyiv, to be followed by tanks and rocket launchers.

Germany’s Role in European Russia Policy. A New German Power?

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver 2022 de Politique étrangère (n° 4/2022).
Hans Stark propose une analyse de l’ouvrage de Liana Fix, Germany’s Role in European Russia Policy.
A New German Power? (Palgrave Macmillan, 2021, 246 pages).

Couverture du livre "Germany’s Role in European Russia Policy. A New German Power?" de Liana Fix, photo du dôme du Bundestag allemand (assemblée parlementaire) illuminé de nuit.
Image de fond : gros plan sur le dôme du Bundestag de jour, personnes visibles à travers les baies, drapeaux de l'Allemagne flottant sur le bâtiment.

Paru avant l’intervention russe en Ukraine, cet ouvrage traite à la fois du concept de puissance dans la politique étrangère de l’Allemagne et des relations germano-russes. L’analyse magistrale montre à quel point les concepts de « responsabilité » et de « leadership » appliqués à la politique étrangère de la République fédérale se sont pour l’essentiel, voire quasi exclusivement, concentrés sur un effort de transformation du régime russe en système libéral compatible avec les démocraties occidentales via une « Ostpolitik bis » du « changement par le commerce » (Wandel durch Handel). Pour Liana Fix, cette stratégie a échoué avec la première guerre russo-ukrainienne de 2014-2015 et l’annexion de la Crimée.

Grenzgänger: Deutsche Interessen und Verantwortung in und für Europa

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver 2022 de Politique étrangère (n° 4/2022).
Claude-France Arnould propose une analyse de l’ouvrage de Joachim Bitterlich, Grenzgänger: Deutsche Interessen und Verantwortung in und für Europa, Errinerungen eines Zeitzeugen (Ibidem Verlag, 2021, 346 pages).

Couverture du livre "Grenzgänger: Deutsche Interessen und Verantwortung in und für Europa" de Joachim Bitterlich, en fond une photographie avec le drapeau allemand.

Grenzgänger : dès le titre s’annoncent la richesse et la spécificité de l’expérience professionnelle et humaine vécue par Joachim Bitterlich, Sarrois marié à une Lorraine, conseiller du chancelier Kohl dans les années qui ont suivi la chute du Mur, puis ambassadeur à l’Organisation du traité de l’Atlantique nord et en Espagne avant de rejoindre le monde industriel, les cercles de réflexion sur l’Europe et l’enseignement. Il relate son expérience de « passeur », de part et d’autre de la frontière, non pour parler de lui-même, mais pour témoigner de l’histoire allemande, franco-allemande et européenne qui s’est écrite pendant ces décennies.

Page 1 of 21

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén