Étiquette : djihadisme Page 1 of 14

Terrorisme : les affres de la vengeance

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2022 de Politique étrangère (n° 1/2022). Nicolas Hénin propose une analyse de l’ouvrage de Myriam Benraad, Terrorisme : les affres de la vengeance (Le Cavalier bleu, 2021, 224 pages).

Si le lien consubstantiel entre terrorisme et vengeance paraît évident pour le terrorisme d’inspiration djihadiste, il l’est moins pour d’autres idéologies soutenant des violences politiques passées. L’ouvrage reprend une longue et encyclopédique histoire du terrorisme, depuis les sicaires de Judée jusqu’à l’IRA ou l’ETA, Baader et le Hezbollah, couvrant l’ensemble du spectre, historique mais aussi idéologique, incluant les idéologies religieuses autant que laïques.

The Evolution of Counter-Terrrorism Since 9/11

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2022 de Politique étrangère (n° 1/2022). Marc Hecker, rédacteur en chef de la revue, propose une analyse de l’ouvrage de Thomas Renard, The Evolution of Counter-Terrorism Since 9/11: Understanding the Paradigm Shift in Liberal Democracies (Routledge, 2021, 218 pages).

En 2021, Thomas Renard a été nommé directeur de l’International Center for Counter-Terrorism à La Haye, après avoir été chercheur pendant de nombreuses années à l’institut Egmont de Bruxelles. Cette année-là, il a aussi obtenu son doctorat à l’université de Gand. Sa thèse a été primée par la Terrorism Research Initiative et publiée sous le titre The Evolution of Counter-Terrorism Since 9/11.

[CITATION] Quel avenir politique pour le Mali ?

Accédez à l’article de Monique Chemilier-Gendreau ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 4/2021 de Politique étrangère ici.

Operation: Jusan

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver 2021-2022 de Politique étrangère (n° 4/2021). Marc Hecker, rédacteur en chef de Politique étrangère, propose une analyse de l’ouvrage d’Erlan Karin, Operation: Jusan. A Story of Rescue and Repatriation from Islamic State (The Momentum Publishing Company, 2021, 258 pages).

Erlan Karin est kazakh, spécialiste des questions de sécurité, et sa carrière a oscillé entre université, haute administration et politique. Son parcours atypique et sa proximité avec les autorités lui ont permis de suivre de près une opération hors du commun. Baptisée « Jusan », du nom d’une plante des steppes d’Asie centrale, elle a consisté à rapatrier 613 ressortissants kazakhs depuis la zone syro-irakienne entre janvier et septembre 2019 : 33 hommes, 160 femmes et 420 enfants (dont 32 orphelins) ont ainsi pu regagner leur pays après avoir passé plusieurs années au sein de groupes djihadistes.

Page 1 of 14

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén