Catégorie : Revue des livres Page 1 of 218

Les comptes rendus de lecture publiés dans PE

Six Faces of Globalization

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2022 de Politique étrangère (n° 2/2022). Norbert Gaillard propose une analyse de l’ouvrage de Anthea Roberts et Nicolas Lamp, Six Faces of Globalization: Who Wins, Who Loses, and Why it Matters (Harvard University Press, 2021, 400 pages).

Anthea Roberts, professeure à l’Université nationale australienne, et Nicolas Lamp, professeur à la Queen’s University dans l’Ontario, analysent avec une remarquable intelligence les diverses formes de contestation de la globalisation observées ces dernières années.

La première moitié de l’ouvrage présente les six principales visions de la globalisation qui ont façonné aussi bien les débats politiques nationaux que les relations internationales. Le premier corpus intellectuel est celui de l’establishment (incarné par les institutions financières internationales, l’Union européenne et les penseurs néolibéraux), pour lequel la mondialisation est un système gagnant-gagnant. La deuxième vision est celle des populistes de gauche (comprenant entre autres Bernie Sanders et le parti espagnol Podemos), qui considèrent que la globalisation a accru les inégalités au sein des pays industrialisés.

The Wires of War

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2022 de Politique étrangère (n° 2/2022). Mathilde Velliet, chercheuse au Programme Géopolitique des technologies de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Jacob Helberg, The Wires of War: Technology and the Global Struggle for Power (Simon & Schuster, 2021, 384 pages).

Dans la lignée de nombreux travaux américains sur la « nouvelle guerre froide » entre États-Unis et Chine, l’ouvrage de Jacob Helberg alerte sur la « guerre grise » (Grey War) en cours, véritable « affrontement mondial entre démocraties et autocraties » dont les armes sont principalement technologiques.

La « guerre grise » se joue sur deux fronts. Tout d’abord la couche numérique d’internet (applications logicielles, réseaux sociaux, plateformes d’informations…) pour la maîtrise de l’information. À la lumière de son expérience chez Google (2016-2020), Helberg détaille les processus de fabrication, amplification et blanchiment de fausses informations par certains pays autoritaires (en particulier la Russie), et les réponses de Google pour entraver ces stratégies de désinformation.

L’Europe : changer ou périr

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2022 de Politique étrangère (n° 2/2022). Dominique David, rédacteur en chef de la revue, propose une analyse de l’ouvrage de Nicole Gnesotto, L’Europe : changer ou périr (Tallandier, 2022, 316 pages).

Le dernier livre de Nicole Gnesotto constitue d’abord une remarquable leçon sur la construction européenne, sur cette Union aux succès historiques toujours occultés par les difficultés conjoncturelles d’une avancée à 27.

Le bilan est impressionnant, à la fois à l’échelle de l’histoire mondiale et à celle des droits et acquis concrets des citoyens européens : unification politique et prospérité économique d’un continent, affirmation d’une citoyenneté commune, développement des droits, etc. Il faut affirmer sans cesse ces succès pour prendre la juste mesure des cinq grands débats rémanents qui constituent les obstacles les plus visibles aux avancées collectives européennes.

Seeking the Bomb

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2022 de Politique étrangère (n° 2/2022). Héloïse Fayet, chercheuse au Centre des études de sécurité de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Vipin Narang, Seeking the Bomb: Strategies of Nuclear Proliferation (Princeton University Press, 2022, 400 pages).

Si les raisons pour lesquelles des États développent un arsenal nucléaire sont connues, les façons d’obtenir la bombe sont, elles, trop souvent considérées comme identiques pour tous les États proliférants.

C’est un constat que pose Vipin Narang, chercheur au MIT et depuis mars 2022 assistant du sous-secrétaire à la Défense pour la politique spatiale, qui étudie ici le parcours des 29 États ayant, depuis 1945, tenté d’obtenir l’arme nucléaire, et propose une théorie des stratégies de prolifération répartissant ces États en quatre catégories.

Page 1 of 218

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén