Étiquette : stratégie Page 1 of 11

J-8 : le nouveau numéro de Politique étrangère bientôt disponible !

Le 10 décembre prochain, le numéro d’hiver de Politique étrangère (n° 4/2021) sera disponible. Il s’agit d’un numéro exceptionnel et plus conséquent, répondant à la question de fond : « Quelle politique étrangère pour la France pour les trente prochaines années ? »

Découvrez en vidéo le sommaire de ce numéro spécial !

Votez pour (é)lire votre article préféré !

Pour la fin d’année, Politique étrangère vous offre un numéro spécial ! En attendant sa parution le 10 décembre, votez dès à présent pour (é)lire l’article que vous souhaitez lire en avant-première.

Parmi ces 3 articles à paraître dans PE 4/2021, lequel aimeriez-vous lire librement sur politique-etrangere.com ?

  • « Comment préparer 2050 ? De la "prévoyance" à la "grande stratégie" » de Martin Briens et Thomas Gomart (58%, 15 Votes)
  • « Gouvernance économique européenne : entre erreurs passées et promesses d'avenir » de Vivien Schmidt (19%, 5 Votes)
  • « Par la grâce d'Allah - Les talibans face au pouvoir » de Jean-Luc Racine (23%, 6 Votes)

Total Voters: 26

Loading ... Loading ...

Les fondamentaux de la puissance aérienne moderne

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne 2021 de Politique étrangère (n° 3/2021). Raphaël Briant, chercheur au Centre des études de sécurité de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Philippe Steininger, Les fondamentaux de la puissance aérienne moderne (L’Harmattan, 2020, 224 pages).

Philippe Steininger rejoint le général Forget qui, avec quelques rares auteurs, a animé la pensée stratégique française sur la puissance aérienne[1]. Avec ce livre, l’auteur ne se contente pas d’une simple mise à jour des grands principes stratégiques qui sous-tendent l’emploi de l’arme aérienne en les adaptant aux réalités du XXIe siècle. Il livre un véritable plaidoyer pour la puissance aérienne, appuyé sur une connaissance intime des opérations aériennes et sur la vision d’un chef militaire rompu aux plus hautes responsabilités.

Les sentiers de la victoire

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2021 de Politique étrangère (n° 1/2021). Raphaël Briant, chercheur de l’armée de l’Air détaché au Centre des études de sécurité de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Gaïdz Minassian, Les sentiers de la victoire. Peut-on encore gagner une guerre? (Passés composés, 2020, 712 pages).

Dans cet ouvrage très riche, l’auteur, journaliste et politologue, livre une réflexion salutaire au terme d’une analyse du concept de victoire dans les relations internationales. À rebours d’une littérature française qui se contente bien souvent de pointer du doigt les errements stratégico-politiques qui ont entraîné l’Occident dans des guerres sans fin desquelles il ne sait plus sortir vainqueur, Gaïdz Minassian propose une approche originale et subtile pour dépasser l’aporie apparente qui entoure aujourd’hui le concept de victoire dans la réflexion stratégique. En proposant une alternative à la dialectique de la force et de la ruse au travers de la parabole homérique de la rencontre entre Achille, Ulysse et Hector, il dresse les contours d’une troisième voie permettant de sortir de l’ornière : celle de l’humilité.

Page 1 of 11

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén