Étiquette : Chine Page 1 of 33

Chine-Europe : le grand tournant

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2022 de Politique étrangère (n° 1/2022). François Chimits propose une analyse de l’ouvrage de David Baverez, Chine-Europe : le grand tournant (Le Passeur, 2021, 208 pages).

David Baverez publie un deuxième livre destiné à expliquer aux Français – l’une de ces « sociétés de la peur » – comment mieux appréhender la Chine de Xi Jinping – cette « société de l’ardeur ». L’idée directrice est explicitement de contribuer à fonder pour le XXIe siècle des liens sino-européens semblables aux liens transatlantiques du XXe siècle, dans l’objectif cette fois de « défier les États-Unis ».

[CITATION] La diplomatie climatique sino-américaine

Lisez l’article de Kevin Tu ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 1/2022 de Politique étrangère ici.

Disaggregating China, Inc.

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2022 de Politique étrangère (n° 1/2022). Camille Brugier propose une analyse de l’ouvrage de Yeling Tan, Disaggregating China, Inc. : States Strategies in the Liberal Economic Order (Cornell University Press, 2021, 240 pages).

Cet ouvrage cherche à expliquer la libéralisation économique limitée en Chine aujourd’hui, en dépit des engagements forts concédés par l’État pour devenir membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001. Alors que les membres du Parti communiste chinois au pouvoir au début des années 2000 soutenaient idéologiquement la libéralisation, celle-ci n’a pas eu lieu.

Shutdown: How Covid Shook the World’s Economy

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2022 de Politique étrangère (n° 1/2022). Philippe Moreau Defarges propose une analyse de l’ouvrage d’Adam Tooze, Shutdown: How Covid Shook the World’s Economy (Viking, 2021, 368 pages).

La crise du coronavirus peut être analysée « comme la première crise globale de l’Anthropocène – une ère définie par un choc en retour provoqué par notre relation déséquilibrée avec la nature ». Ainsi se refermerait le demi-siècle (1970-2020) de l’âge néolibéral avec sa ligne de partage claire entre le technique et le politique (indépendance des banques centrales des gouvernements, dogme néolibéral des années 1970…). Cette crise multiforme (polycrisis) illustre la contraction massive de l’espace et du temps et les innombrables interactions dues à la mondialisation. Shutdown (fermeture définitive) couvre la période allant de la déclaration où Xi Jinping reconnaît l’apparition de la pandémie (20 janvier 2020) à l’investiture de Joseph Biden (20 janvier 2021). L’ouvrage, sans doute prisonnier de son sujet et de sa chronologie, laisse le lecteur sur sa faim.

Page 1 of 33

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén