Catégorie : La presse parle de PE Page 1 of 40

Revue de presse sur Politque étrangère

La revue « Politique étrangère » explore les stratégies de coexistence des pays d’Asie avec la Chine

Le 3 septembre dernier, Brice Pedroletti a publié dans Le Monde un article consacré aux  ambitions croissantes de la Chine et au risque qu’elles représentent pour les pays d’Asie de l’Est. Il cite à cette occasion le dossier du numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2021), « L’Asie de l’Est face à la Chine ».

La montée en puissance de la Chine, son affirmation et l’ambition qu’elle projette dans le monde ont un impact immédiat, fracassant et irréversible sur les pays de la région qui l’entourent, et en particulier ces tigres et dragons de l’Asie de l’Est, enrichis par les décennies de délocalisation occidentale et pour la plupart protégés par le parapluie sécuritaire américain.

C’est l’immense mérite du numéro d’été de la revue trimestrielle de l’Institut français des relations internationales (Ifri), Politique étrangère, de s’intéresser de près à la manière dont le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, les pays de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), et enfin l’Australie ont subi, mais aussi négocié l’émergence du géant chinois, parce que, comme l’écrit Marc Julienne, responsable des activités Chine au centre Asie de l’Ifri, ils « concentrent à la fois le plus de tensions, politiques militaires, stratégiques et le plus d’intérêts, commerciaux, financiers, technologiques », tout en se retrouvant « pris entre les deux fronts de la rivalité sino-américaine ». Venue de Chine, la crise du Covid est un révélateur de tous ces tiraillements et a exacerbé une défiance croissante vis-à-vis de Pékin.

Asie de l’Est : quelles stratégies face au duel Chine/USA ?

Le 23 juillet dernier sur RFI, dans son émission « Géopolitique, le débat », Marie-France Chatin a reçu Marc Julienne, chercheur au Centre Asie à l’Ifri, Nadège Rolland, chercheuse au National Bureau of Asian Research, et Antoine Bondaz, directeur des Programmes Corée et Taiwan à la Fondation pour la recherche stratégique, tous les trois auteurs d’articles dans le dossier « L’Asie de l’Est face à la Chine », publié dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2021).

L’Asie de l’Est est sans nul doute la région du monde qui concentre aujourd’hui à la fois le plus d’intérêts et aussi de tensions, se trouvant prise entre les deux fronts d’une rivalité sino-américaine qui oblige les États de cette partie du monde à adapter leur positionnement vis-à-vis des deux grandes puissances, et particulièrement d’une Chine dont l’assurance politique et militaire croissante s’exerce aux dépens de ses voisins. L’Asie de l’Est, un laboratoire? 

Réécoutez le podcast de l’émission ici.

(Re)lisez les articles du dossier « L’Asie de l’Est face à la Chine » ici.

La dette française atteint un nouveau record

Le 25 juin dernier, Audrey Tonnelier a publié dans Le Monde un article consacré à la dette publique française. Elle cite à cette occasion le contrechamps du numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2021), « Que faire de la dette ? ».

Les stigmates de la crise sanitaire continuent de peser sur les comptes publics. Au sortir de quinze mois de pandémie, la dette publique française (qui additionne celle de l’Etat, des administrations de Sécurité sociale et des collectivités) a poursuivi sa hausse, pour atteindre le niveau record de 118,2 % du produit intérieur brut (PIB) au premier trimestre 2021, soit 2 739,2 milliards d’euros, a annoncé l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), vendredi 25 juin.

Biden, la Chine et nous

Le 25 juin dernier, Alain Frachon a publié dans Le Monde un article consacré à la posture de la nouvelle administration Biden vis-à-vis de la Chine, et des conséquences stratégiques pour l’Europe. Il cite à cette occasion le dossier du numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2021), « L’Asie de l’Est face à la Chine ».

Face à la volonté du président américain, manifestée lors de sa tournée européenne mi-juin, d’imposer le thème du « défi chinois » au G7 et à l’OTAN, l’UE doit affirmer sa singularité stratégique.

Page 1 of 40

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén