Étiquette : OTAN Page 1 of 7

[CITATION] Sortir de l’impasse euro-américaine

« « Europe de la Défense », « Autonomie stratégique », « Armée européenne » : slogans, ou volonté ferme de briser les impasses de la Politique de sécurité et de Défense (PSDC) de l’Union européenne, de forger, enfin cette Union de la défense européenne qu’annonçait le « sommet des chocolatiers » d’avril 2003 ? « L’OTAN est obsolète », « atteinte de mort cérébrale » : propos tapageurs, ou tableau objectif d’une Alliance ayant dépassé sa date limite de vente ? »

Accéder à l’article de Jolyon Howorth, « Sortir de l’impasse euro-américaine » ici.

Retrouvez le sommaire complet du numéro 3/2020 de Politique étrangère ici.

La réforme de l’OTAN et le système de sécurité du monde libre

La rédaction de Politique étrangère vous offre à (re)lire des textes qui ont marqué l’histoire de la revue. Nous vous proposons aujourd’hui un article de Eugen Gerstenmaier, intitulé « La réforme de l’OTAN et le système de sécurité du monde libre », et publié dans le numéro 4/1964 de Politique étrangère.

« Nous, peuples des Nations Unies, résolus à préserver les générations futures du fléau de la guerre,… à vivre en paix l’un avec l’autre dans un esprit de bon voisinage et à unir nos forces pour maintenir la paix et la sécurité internationales… avons décidé d’associer nos efforts. »

Le conflit chypriote, vu de Turquie

La rédaction de Politique étrangère vous offre de (re)lire des textes qui ont marqué l’histoire de la revue. Nous vous proposons aujourd’hui un article de A. Suat Bilge, intitulé « Le conflit chypriote, vu de Turquie », et publié dans le numéro 4/1964.

Pour comprendre les positions et les buts des parties dans ce conflit, il est raisonnable de prendre l’année 1954 comme point de départ. Car c’est durant cette année-là que le conflit prit un caractère vraiment international. Depuis lors il a suivi un développement mouvementé au cours duquel les parties ont défendu leurs points de vue devant l’opinion publique et ont lutté pour les faire admettre.

Nous allons essayer de résumer ci-dessous le point de vue turc sur le déroulement de ces événements.

L’Europe, l’OTAN et la France : les problèmes non résolus de la défense européenne

La rédaction de Politique étrangère vous offre de (re)lire des textes qui ont marqué l’histoire de la revue. Nous vous proposons aujourd’hui un article de Jacques Andréani, intitulé « L’Europe, l’OTAN et la France : les problèmes non résolus de la défense européenne », et publié en 1983 (2/1983).

Certains vocables ne sont pas tout à fait neutres. Qui inscrit en tête d’un article le titre « Moyen-Orient », laisse le lecteur sans indication sur ses tendances ou sympathies vis-à-vis d’Israël ou des Arabes. Mais l’expression « défense de l’Europe » n’a pas été couramment employée par tous ceux qui se sont penchés sur les problèmes stratégiques de notre continent. On ne la rencontre pas chez ceux de nos partenaires européens qui pensent que la seule protection imaginable pour l’Europe de l’Ouest résulte de la présence américaine et de l’existence de l’OTAN. Elle n’est jamais — faut-il s’en étonner ? — utilisée par les Américains. On l’entend assez peu, à vrai dire, en dehors de France et c’est bien là une partie du problème. En France même, elle n’a pas cours chez ceux qui refuseraient — par instinct ou par doctrine — d’admettre que la France doive se soucier d’autre chose que de mettre à l’abri son territoire national, et qui tiendraient tout regard jeté au-delà des frontières comme une dilution, un affaiblissement, de cette défense hexagonale.

Page 1 of 7

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén