Étiquette : démocratie Page 1 of 13

[CITATION] La démocratie israélienne à l’épreuve de Netanyahou

« La fin de règne annoncée pourrait bien n’être qu’une parenthèse. C’est, en tout cas, le voeu le plus cher de Netanyahou, convaincu d’être seul maître après Dieu à pouvoir guider la barque d’Israël au coeur des tempêtes pour la conduire au rang des puissances redoutées et respectées. Certes, un sérieux obstacle se dresse devant lui avant l’échéance de 2024 : le verdict des trois juges de la cour de district de Jérusalem, devant laquelle « l’accusé Netanyahou » a comparu le 24 mai 2020, a de fortes chances d’être rendu avant cette date butoir. »

Accéder à l’article de Denis Charbit, « La démocratie israélienne à l’épreuve de Netanyahou » ici.

Retrouvez le sommaire complet du numéro 3/2020 de Politique étrangère ici.

PE 3/2020 en librairie !

Le nouveau numéro de Politique étrangère (n° 3/2020) vient de paraître ! Il consacre un dossier spécial aux conséquences du COVID-19 sur la mondialisation, avec notamment en exclusivité un article de Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, et de Didier Houssin, président du comité d’urgence de l’OMS. Un second dossier sur l’urbanisation et ses évolutions à l’heure de la technologie font de ce numéro un incontournable de la rentrée.  Et comme à chaque nouveau numéro, de nombreux autres articles viennent éclairer l’actualité : la relation transatlantique, la démocratie israélienne…

Rouge vif. L’idéal communiste chinois

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2020).
Dominique David, rédacteur en chef de Politique étrangère, propose une analyse de l’ouvrage d’Alice Ekman, Rouge vif. L’idéal communiste chinois (Éditions de l’Observatoire, 2020, 224 pages).

Deux choses sont claires. Alice Ekman est un des meilleurs spécialistes français des affaires chinoises ; son contact continu avec les textes d’origine, et leurs auteurs et thuriféraires, donne toute sa crédibilité à son décryptage. Et sur le fond : la Chine est tenue, gouvernée par un « système » qui ressemble fort à un soviétisme qui n’aurait pas muté : un soviéto-maoïsme peu entamé par la révolution économique ouverte par Deng Xiaoping. En gros, Alice Ekman nous dit ici que la Chine n’est pas schizophrène : elle est structurée par un régime dont ni les objectifs ni les méthodes n’ont évolué.

Populismes européens

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2019)
. Eric-André Martin, conseiller auprès du directeur de l’Ifri et spécialiste des questions européennes, propose une analyse croisée des ouvrages de Ilvo Diamanti et Marc Lazar, Peuplecratie. La métamorphose de nos démocraties (Gallimard, 2019), Yann Algan et al., Les origines du populisme. Enquête sur un schisme politique et social (Le Seuil, 2019) et Roman Krakovsky, Le populisme en Europe centrale et orientale. Un avertissement pour le monde (Fayard, 2019).

Comment définir, penser et contextualiser le phénomène populiste en Europe ? Comment rendre compte des différentes réalités politiques et sociologiques que recouvrent les populismes et les populistes sur le Vieux Continent ? Comment appréhender un phénomène complexe, protéiforme et évolutif, ainsi que son impact potentiel sur les démocraties européennes, voire sur la démocratie tout court ? Voilà les questions auxquelles ces trois ouvrages, parus en même temps, contribuent à répondre, en empruntant des approches différentes.

Page 1 of 13

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén