Étiquette : Amérique latine Page 1 of 4

Brazil: The Harder They Fall

This article is the English version of : Joao Augusto de Castro Neves and Bruno Reis, « Brésil : plus dure sera la chute », published in Politique étrangère, Vol. 81, Issue 3, 2016.

Brazil is experiencing one of the worst political and economic crises in its recent history – and certainly the worst since the return of democracy in the mid-1980s. Darling of the new global economic order for much of the last decade, Brazil has fallen off the pedestal of punditry in the past few years. Broadly speaking, this bout of pessimism is partly due to the recurrent habit among international relations pundits and market commentators of viewing the world in terms of an inexorable – and even faster – power transition among major powers (or major markets). Until recently the BRICS were construed as the building block of a new global order and a good place to put your money. Now, following the ebb and flow of the financial markets, it appears it is time for other acronyms to have their fifteen minutes in the spotlight.

La naissance au Brésil d’une nouvelle puissance mondiale

La rédaction de Politique étrangère vous offre à (re)lire des textes qui ont marqué l’histoire de la revue. Nous vous proposons aujourd’hui un article de Jacques Lambert, intitulé « La naissance au Brésil d’une nouvelle puissance mondiale », et publié dans le numéro 2/1946 de Politique étrangère.

La littérature française sur le Brésil est abondante et de haute qualité ; il est facile, à travers cette littérature, de suivre l’évolution du Brésil et d’en mesurer les progrès. Périodiquement, des Français ont dressé de ce pays de véritables inventaires. Pour le Brésil impérial, qui reste, dans une grande mesure, un Brésil colonial, il n’est rien de plus précis que les récits de voyage publiés par Saint-Hilaire dans la première moitié du XIXe siècle. En 1 909, Pierre Denis trace, dans Le Brésil du XXe siècle, le portrait scrupuleusement exact d’un grand pays agricole dont la prospérité fragile est encore liée a l’exportation du café. En 1941, enfin, René Courtin, dans Le Problème de la civilisation économique au Brésil, décrit un Brésil complexe et hésitant, difficile à juger, dans lequel l’industrie prend une place fort importante, sans toutefois être déjà prépondérante.

Le « processus de changement » en Bolivie

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2020).
Ombelyne Dagicour propose une analyse de l’ouvrage de Laurent Lacroix et Claude Le Gouill
, Le « processus de changement » en Bolivie. La politique du gouvernement d’Evo Morales (2005-2018) (Éditions de l’IHEAL, 2019, 392 pages).

Fruit d’un long travail de deux spécialistes des politiques gouvernementales qui ont accompagné la construction de l’État « plurinational » en Bolivie et des conflits environnementaux du monde rural indigène en Amérique latine, ainsi que de plusieurs enquêtes de terrain, cet ouvrage vise à comprendre la politique générale du gouvernement d’Evo Morales depuis 2005. Il comble une lacune, dans la mesure où la littérature francophone sur ce sujet n’existe pas sous forme d’ouvrage spécifique. Devant le foisonnement des écrits de toute sorte auxquels ont donné lieu les deux mandats d’Evo Morales, les auteurs réalisent un exercice inédit de vulgarisation scientifique destiné à donner au lecteur – universitaire ou non – un maximum d’informations sur le « processus de changement » ouvert par le premier « président autochtone » d’Amérique latine.

How China Is Reshaping the Global Economy

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. John Seaman, chercheur au Centre Asie de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Rhys Jenkins, How China Is Reshaping the Global Economy: Development Impacts in Africa and Latin America (Oxford University Press, 2019, 432 pages).

L’essor économique de la Chine est un élément structurant du système international des dernières décennies (et vraisemblablement de celles à venir), mais aussi un sujet qui polarise. Sur l’impact de cet essor sur les pays du Sud, notamment en Afrique subsaharienne et en Amérique latine, les avis sont souvent partagés entre ceux qui voient le mercantilisme chinois comme une nouvelle forme de colonialisme, et ceux qui perçoivent la Chine comme l’opportunité du siècle pour sortir de la pauvreté et stimuler la croissance et le développement.

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén