Étiquette : défense Page 2 of 9

China’s Maritime Gray Zone Operations

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Morgan Paglia, chercheur au Centre des études de sécurité de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Andrew S. Erickson et Ryan D. Martinson, China’s Maritime Gray Zone Operations (Naval Institute Press, 2019, 324 pages).

China’s Maritime Gray Zone Operations est un ouvrage collectif qui rassemble les analyses croisées de 22 spécialistes de la stratégie dite des « zones grises ». Rédigé sous la direction d’Andrew S. Erickson et Ryan D. Martinson, membres du China Maritime Studies Institute (CMSI) de l’US Naval War College, il se concentre sur le cas spécifique de la Chine qui mène depuis plusieurs années une politique d’annexion rampante en mer de Chine méridionale, en mer orientale et en mer Jaune.

A la recherche de nouvelles formes de sécurité européenne

Créée en 1936, Politique étrangère est la plus ancienne revue française dans le domaine des relations internationales. Chaque vendredi, découvrez « l’archive de la semaine ».

* * *

L’article « A la recherche de nouvelles formes de sécurité européenne » a été écrit par Pierre Harmel, à l’époque ministre des Affaires étrangères de Belgique, dans le numéro 2/1971 de Politique étrangère.

Si l’on parle beaucoup maintenant de la sécurité européenne et des moyens de l’assurer, il convient sans doute de préciser qu’il s’agit d’une nouvelle forme de paix et de stabilité. La sécurité existe en Europe ; c’est un fait qui a permis au Continent de panser des plaies et d’accéder à un niveau de prospérité jamais égalé. Mais cette sécurité ne nous satisfait pas. Elle est basée sur l’équilibre des blocs militaires, sur l’équilibre de la terreur. Nous aspirons à un système plus humain, plus en rapport avec notre héritage chrétien et humaniste et les lois de la raison et de la justice.

Industries de la défense dans le monde

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2018). Sophie Lefeez propose une analyse de l’ouvrage de Fanny Coulomb, Industries de la défense dans le monde (Presses universitaires de Grenoble, 2017, 120 pages).

Affectée par la crise, la mondialisation et les phénomènes de concentration et de diversification, l’industrie de défense mondiale a subi de profondes transformations depuis les années 1990. Fanny Coulomb, maîtresse de conférences en économie, nous en dresse ici un tableau actualisé.

L’auteur adopte tour à tour trois perspectives : elle commence par une dimension historique, puis livre une analyse économique du marché, licite et illicite, des armements, pour conclure en situant l’industrie de défense européenne à la croisée des chemins, entre coopération et compétition.

Japan’s Security Renaissance

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère (n° 4/2017). Céline Pajon, chercheur au Centre Asie de l’Ifri et spécialiste du Japon, propose une analyse de l’ouvrage d’Andrew L. Oros, Japan’s Security Renaissance: New Policies and Politics for the Twenty-First Century (Columbia University Press, 2017, 272 pages).

Le nouvel ouvrage d’Andrew Oros, spécialiste de la politique de défense nippone à l’université de Washington, approfondit et actualise son travail de référence sur l’articulation entre identité nationale et politique de sécurité au Japon (Normalizing Japan: Politics, Identity and the Evolution of Security Practice, Stanford University Press, 2008). Établissant un parallèle discutable avec la renaissance européenne, il affirme que la politique de défense japonaise est entrée dans une nouvelle ère, celle d’une expansion résolue, basée sur un consensus politique large et justifiée par un environnement sécuritaire de plus en plus menaçant. Elle serait toutefois limitée par trois pesanteurs fortes : une mémoire de la guerre contestée, un antimilitarisme fortement enraciné, et une relation étroite et asymétrique avec l’allié américain.

Page 2 of 9

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén