Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère (n° 4/2017). Corentin Brustlein, responsable du Centre des études de sécurité et du programme Dissuasion et prolifération de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Nicolas Roche, Pourquoi la dissuasion (PUF, 2017, 568 pages).

Au cours des dernières années, l’arme nucléaire est redevenue un enjeu saillant des relations internationales. Depuis la chute du mur de Berlin, sa visibilité comme enjeu structurant s’était réduite, de manière disproportionnée à son poids réel dans la structuration des rapports de force. Sous la pression de l’actualité, cette tendance semble avoir touché à sa fin.