Étiquette : armées Page 1 of 3

S’adapter pour vaincre. Comment les armées évoluent

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère (n° 4/2019). Rémy Hémez propose une analyse de l’ouvrage de Michel Goya, S’adapter pour vaincre. Comment les armées évoluent (Perrin, 2019, 432 pages).

Le changement dans les armées : le sujet est majeur, mais il n’est vraiment abordé dans la littérature scientifique qu’à partir des années 1980, et il n’est l’objet que de peu de publications en français.

Le réveil des armées

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne de Politique étrangère
(n° 3/2019)
. Serge Caplain propose une analyse de l’ouvrage d’Isabelle Lasserre, Le réveil des armées (JC Lattès, 2019, 320 pages).

« 87 % des Français ont une bonne image de leur armée. » Au pays des « Gaulois réfractaires », supposés plus enclins à la contestation qu’à la discipline militaire, le constat étonne. Ce paradoxe a poussé Isabelle Lasserre à s’interroger sur les ressorts de cette dynamique. Rédactrice en chef adjointe au service étranger du Figaro, elle signe ici un livre de journaliste, fruit d’une enquête de terrain et d’entretiens auprès d’officiers et de chercheurs. Décortiquant une institution méconnue des Français, l’auteur dresse un portrait flatteur des militaires. Elle décrit des hommes et des femmes désintéressés, engagés au service des autres et de la République : des exemples pour les dirigeants comme pour les plus jeunes.

Guardians of the Arab State

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère (n° 4/2017). Stéphane Valter propose une analyse de l’ouvrage de Florence Gaub, Guardians of the Arab State: When Militaries Intervene in Politics, from Iraq to Mauritania (Hurst, 2017, 272 pages).

Voici un ouvrage fort intéressant, même si ce n’est pas le premier travail sur la question, et que plusieurs points n’y sont guère traités, alors que les répétitions sont nombreuses. Son plan est discutable : des questions générales, concernant toutes les armées arabes, sont abordées, puis reprises plus loin au gré des sections traitant des cas d’espèce (les armées par pays), ce qui génère des redites, seraient-elles utiles.

On Tactics: A Theory of Victory in Battle

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère (n° 4/2017). Rémy Hémez propose une analyse de l’ouvrage de B. A. Friedman, On Tactics: A Theory of Victory in Battle (Naval Institute Press, 2017, 256 pages).

A. Friedman, officier des Marines, étudie dans ce livre une matière trop souvent éclipsée par la stratégie : la tactique. Dans son premier chapitre, il aborde la question des relations entre la tactique et la théorie. Il souligne que la tactique est davantage un art qu’une technique. Certes, appliquer de grands principes augmente les chances de victoire. Il ne faut cependant pas perdre de vue la puissance des forces morales et l’irréductibilité de la chance au combat. Et surtout : l’ennemi a toujours son mot à dire. L’auteur dégage ensuite ce qu’il préfère appeler des préceptes (tenets) tactiques. Il les répartit dans les trois grands champs d’interaction avec l’ennemi : physique, mental et moral. À chaque fois, de nombreux exemples historiques viennent illustrer son propos.

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén