Étiquette : islam Page 1 of 6

Citation du jour : « Le Moyen-Orient en 2029 »

Le nouveau numéro de Politique étrangère (n° 1/2019) vient de paraître :
2019-2029 – Quel monde dans 10 ans ?

Découvrez quotidiennement un extrait de l’un des articles de ce nouveau numéro.

Cette citation est extraite de l’article de Fawaz A. Gerges, « Le Moyen-Orient en 2029 », publié dans le n° 1/2019 de Politique étrangère.

Retrouvez le sommaire complet ici.

> > Suivez-nous sur Twitter : @Pol_Etrangere ! < <

Jihadi Culture

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2018). Laurence Bindner propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Thomas Hegghammer, Jihadi Culture: The Art and Social Practices of Militant Islamists (Cambridge University Press, 2017, 288 pages).

Alors que la recherche sur les groupes djihadistes privilégie habituellement les analyses historiques, opérationnelles ou doctrinales, cet ouvrage collectif en défriche un aspect méconnu : la culture et les pratiques sociales.

À travers sept champs d’étude explorés par dix spécialistes, Hegghammer éclaire le phénomène djihadiste à l’aune des préoccupations artistiques et esthétiques (poésie, musicologie, iconographie, cinématographie) de quelques groupes transnationaux, ainsi qu’à travers leurs us et coutumes (interprétation des rêves, martyrologie, pratiques non militaires – religieuses en particulier, ou d’autres plus surprenantes, comme les pleurs), des années 1980 aux années 2010.

Jihad : des origines religieuses à l’idéologie

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2018). Héloïse-Anne Heuls propose une analyse de l’ouvrage de Myriam Benraad, Jihad : des origines religieuses à l’idéologie. Idées reçues sur une notion controversée (Le Cavalier bleu, 2018, 216 pages).

Briser les clichés, creuser les complexités et défaire les stéréotypes qui s’accumulent autour de la notion de djihad, telle est l’ambition du dernier ouvrage de Myriam Benraad, professeur de science politique à l’université de Leyde aux Pays-Bas. Cette spécialiste du monde arabe n’en est pas à son coup d’essai. Auteur déjà reconnue, forte d’une production riche sur un sujet qu’elle décortique depuis plusieurs années, elle s’évertue à redonner un sens à un terme entré dans le langage commun depuis les attentats du 11 septembre 2001, et dévoyé de son sens initial parce que trop souvent banalisé.

Aspects permanents du problème syrien

Créée en 1936, Politique étrangère est la plus ancienne revue française dans le domaine des relations internationales. Chaque vendredi, découvrez « l’archive de la semaine ».

* * *

L’article « Aspects permanents du problème syrien » est le fruit d’une communication faite par Jacques Weulersse, alors membre de l’Institut de Damas, devant le Groupe d’étude de l’Islam. Il a été publié dans le numéro 1/1936 de Politique étrangère.

Quand on suit sur place, depuis un certain nombre d’années, révolution politique intérieure des différents États sous mandat français dans le Levant, il faut bien avouer qu’elle apparaît singulièrement décevante. En effet, la politique intérieure de ces États paraît se résumer, presque uniquement, en conflits de coterie ou querelles de personnes ; bien plus, la vie politique est restreinte à une portion infime de la population ; à une classe de politiciens professionnels qui en profitent, à des agitateurs, à des journalistes et à des étudiants. Mais la grande masse de la population, et en particulier presque toutes les masses rurales, semblent parfaitement indifférentes à ces questions.

Page 1 of 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén