Étiquette : spatial

War in Space

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver 2020-2021 de Politique étrangère (n° 4/2020). Guilhem Penent propose une analyse de l’ouvrage de Bleddyn E. Bowen, War in Space: Strategy, Spacepower, Geopolitics (Edinburgh University Press, 2020, 288 pages).

Alors que l’espace apparaît comme un nouveau milieu à part entière de conduite des relations internationales, la notion de « puissance spatiale » (spacepower) fait son retour sur le devant de la scène. Une question demeure pourtant ouverte, articulée en son temps par le stratégiste américano-britannique bien connu Colin Gray et élevée par la littérature sur le sujet au rang de lieu commun : « Où se trouve la théorie de la puissance spatiale ? Où se trouve le Mahan de la nouvelle frontière ? »

Le nouvel âge spatial. De la Guerre froide au New Space

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2018). Guilhem Penent propose une analyse de l’ouvrage de Xavier Pasco, Le nouvel âge spatial. De la Guerre froide au New Space (CNRS Éditions, 2017, 192 pages).

Le New Space se veut la traduction d’une nouvelle donne schumpetérienne, provoquée par l’impact de la révolution numérique sur les structures stato-­centrées héritées de la guerre froide (le Old Space). Utilisée à l’excès, la formule, qui est aussi slogan, a été élevée au rang de grille de lecture privilégiée des bouleversements en cours dans le secteur spatial. C’est l’intérêt de cet essai dense que de replacer ce renouveau dans son contexte en posant l’hypothèse, ambitieuse mais lumineuse, de l’avènement d’un authentique « nouvel âge spatial ». L’objectif est bien « d’essayer de comprendre les prémisses d’une apparente “reconquête de l’espace” aux États-Unis » et surtout d’en mesurer les implications.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén