Étiquette : Armée américaine

The Culture of Military Organizations

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2020). Rémy Hémez propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Peter R. Mansoor et Williamson Murray, The Culture of Military Organizations (Cambridge University Press, 2019, 480 pages).

L’existence de styles nationaux en matière stratégique et militaire était déjà objet de débats à l’époque de Xénophon. Pour autant, le concept de culture ne s’est réellement imposé dans le champ des études sur la guerre que depuis la fin des années 1970, avec les travaux de Russell Weigley sur la culture stratégique américaine.

Cassandra in Oz

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2017). Rémy Hémez, chercheur au sein du Laboratoire de Recherche pour la Défense (LRD) à l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Conrad C. Crane, Cassandra in Oz: Counterinsurgency and Future War (U.S. Naval Institute Press, 2016, 312 pages).

Conrad Crane, officier de l’US Army en retraite et historien, est aujourd’hui Chief of Historical Services for the Army Heritage and Education Center. Dans Cassandra in Oz, il nous propose une plongée à la première personne en 2005-2006 : au cours de cette période, il a joué un rôle central dans la rédaction du FM 3-24 Counterinsurgency, la doctrine américaine de contre-insurrection.

Le récit démarre trois ans auparavant, en 2002. Conrad Crane est alors chercheur au Strategic Studies Institute de l’US Army War College, et l’Irak est au cœur des préoccupations de toute l’institution militaire américaine. Il travaille à un plan pour reconstruire l’Irak, qui sera rendu public en février 2003. Ce plan n’aura que peu d’impact sur les décideurs politiques et militaires mais deviendra par la suite une sorte de symbole des opportunités manquées dans ce pays, Crane y ayant notamment souligné l’importance de maintenir et d’utiliser l’armée irakienne, l’une des rares « forces pour l’unité au sein de la société ».

Drift: The Unmooring of American Military Power

Cette recension d’ouvrage est issue de Politique étrangère (4/2012). Yves Gounin propose une analyse de l’ouvrage de Rachel Maddow, Drift: The Unmooring of American Military Power (New York, Crown, 2012, 288 pages).

Rachel Maddow est une vedette du petit écran américain. On retrouve dans Drift son intelligence malicieuse et son sens de la provocation. Elle a choisi de s’y attaquer à l’une des institutions les plus respectées des États-Unis. La « dérive » à laquelle le livre fait référence est celle de l’armée américaine qui s’est lentement mais sûrement coupée du peuple.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén