PE 3/2014, revue du jour des Echos

00-logo-lesechosLe numéro 3/2014 de Politique étrangère est revue du jour dans Les Echos du 3 octobre (voir l’article original). Jacques Hubert-Rodier revient sur le dossier « Chine : une nouvelle diplomatie ? »

Le menaçant face-à-face Shinzo Abe et Xi Jinping

LE THÈME La Chine et le Japon vont-ils se faire la guerre ? 53 % des Chinois et 29 % des Japonais le pensent, selon un sondage réalisé par le « China Daily » et un think tank japonais, Genron NPO. Mais, dans un texte publié dans « Politique étrangère », Céline Pajon, chercheur au centre Asie de l’Ifri, nuance cette sombre perspective. « Ni Pékin ni Tokyo ne souhaitent entrer en conflit ouvert, mais la tension d’une relation de plus en plus soumise à des logiques émotionnelles pourrait rendre une confrontation armée difficile à éviter en cas d’incident. » Le grand tournant dans le raidissement des positions est le « choc » de septembre 2010, lorsque Pékin avait réagi durement à l’arraisonnement par le Japon d’un chalutier au large des îles Senkaku/Diaoyu.

L’INTÉRÊT Derrière ces tensions se profile la grande compétition entre la Chine et le Japon pour modeler l’ordre régional et international le plus favorable à leurs intérêts. Et il semble que, si l’on peut éviter une « guerre chaude » entre les deux puissances, le refroidissement des relations est là pour s’inscrire dans la durée. Jusqu’à présent, Shinzo Abe et Xi Jinping ont évité de se rencontrer. A moins qu’ils y parviennent en novembre, en marge d’un sommet.

L’EXTRAIT « Le projet de « grand renouveau de la nation chinoise » et de « rêve chinois » de Xi semble s’opposer au « retour du Japon » qu’annonce Abe. »

Jacques Hubert-Rodier

Ce contenu a été publié dans La presse parle de PE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.