Étiquette : Afrique Page 2 of 23

PE n° 2/2023 est disponible en librairie !

Le nouveau numéro de Politique étrangère (n° 2/2023) est disponible dès aujourd’hui ! Au sommaire, un dossier sur la Turquie (Le conflit russo-ukrainien : une opportunité pour la Turquie ?) suivi d’un contrechamps sur la croissance chinoise (avec Xi Jiping à la tête de la Chine depuis une décennie, une économie à réinventer). Au-delà de ces articles, d’autres contributions viennent éclairer l’actualité : la question de la quête de puissance de l’Inde, entre Ukraine et G20, les fragilités structurelles en Afrique de l’Ouest, l’après-guerre en Éthiopie… Des textes riches pour mieux comprendre les enjeux à venir !

La Turquie, à travers les élections de ce printemps, s’est encore montrée emblématique du temps. Un temps où nombre de régimes politiques oscillent entre formes démocratiques et concentration autoritaire du pouvoir. Où l’inflation et la récession succèdent à d’impressionnantes périodes de croissance. Où le dérèglement international ouvre les voies de diplomaties tous azimuts, balançant entre fidélités politiques variées. Face à la guerre d’Ukraine, Ankara joue toutes ses cartes en élargissant ses espaces de présence et d’intervention. Elle est plus nécessaire que jamais à tous ses partenaires, quel que soit son destin intérieur.

La Chine était promise par les discours occidentaux à une position de domination pour le très court terme mais les choses semblent tourner quelque peu différemment. Les facteurs qui ont permis la croissance inédite de ces dernières décennies semblent s’épuiser. Et le résultat des stratégies économiques de Pékin est pour l’heure incertain, dans un contexte marqué au premier chef par les politiques américaines. La Chine pèsera demain, et lourd, mais les voies de son rebond sont encore peu claires.

Les événements d’Ukraine et le défi majeur sino-américain ne peuvent dissimuler pour les Européens d’autres enjeux de sécurité : sur quelle vision commune de notre histoire et de notre avenir se construira l’Europe de demain ? Avons-nous déjà basculé dans des sociétés du narcotrafic ? Pouvons-nous nous détourner des déstabilisations africaines, du Sahel jusqu’à la Corne ?

***

Découvrez le sommaire complet ici ou bien visualisez-le en vidéo.

Lisez gratuitement :

***

> > Suivez-nous sur Twitter : @Pol_Etrangere ! < <

J-8 : le premier numéro de l’année 2023 de Politique étrangère bientôt disponible !

Le nouveau numéro de Politique étrangère (n° 1/2023) sort le 7 mars prochain ! Au sommaire, un dossier sur les États-Unis (quelle stratégie politique et quelle posture adopter désormais ?) et un contrechamps sur la Russie et l’Ukraine (un an après, qu’en est-il ?). Au-delà de ces articles, d’autres contributions viennent éclairer l’actualité : le point sur la situation en Arménie et en Azerbaïdjan après la guerre de 2020, la double crise politique au Pakistan, le Soudan après le coup d’État de 2021… Des textes enrichissants pour ce premier numéro de 2023 !

Découvrez sans plus tarder en vidéo le sommaire complet de ce numéro !

[CITATION] Le renouveau des mouvements pour la restitution du patrimoine africain

Lisez l’article de Ysé Auque-Pallez ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 3/2022 de Politique étrangère ici.

Le déclin franco-africain

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne 2022 de Politique étrangère (n° 3/2022). François Gaulme propose une analyse de l’ouvrage de Frédéric Lejeal, Le déclin franco-africain. L’impossible rupture avec le pacte colonial (L’Harmattan, 2022, 456 pages).

Dans ses relations avec l’Afrique, « la France passe son temps à s’autoflageller », regrettait un « haut diplomate » devant Frédéric Lejeal lors d’un entretien préparatoire à sa somme critique sur le « déclin franco-africain ». Mais son livre participe lui aussi de cet exercice délétère et contre-productif, surtout dans sa section finale qui dénonce pêle-mêle en France un racisme anti-Noirs dans l’art et la littérature, ainsi que l’ignorance sociétale du continent africain, bien que la classe politique et les dirigeants n’aient cessé d’exciper de leur proximité et leur sympathie envers cette partie du monde. La sensibilité blessée de l’auteur lui joue un mauvais tour, en sapant ce qui aurait pu être la solidité objective de son plaidoyer pour un sursaut nécessaire, pour un rapport à l’Afrique assaini et libéré de ce qu’il nomme le « pacte colonial ».

Page 2 of 23

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén