Étiquette : djihad Page 2 of 5

To the Mountains: My Life in Jihad, From Algeria to Afghanistan

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2019)
. Laurence Bindner propose une analyse de l’ouvrage d’Abdullah Anas, To the Mountains: My Life in Jihad, From Algeria to Afghanistan (Hurst, 2019, 344 pages).

L’autobiographie d’Abdullah Anas vise à définir et décrire ce que fut le djihad afghan et les hommes qui l’ont mené, ainsi qu’à expliquer comment le djihadisme contemporain, issu de la matrice afghane, s’en est éloigné idéologiquement et politiquement.

Soldats morts au Mali : quels sont les groupes terroristes recherchés au Sahel ?

Le 28 novembre, Nouvelles du monde a publié un article , « Soldats morts au Mali : quels sont les groupes terroristes recherchés au Sahel ? », à la fin duquel est cité l’article d’Alain Antil, directeur du Centre Afrique subsaharienne de l’Ifri,  « Sahel : soubassements d’un désastre », publié dans le numéro d’automne de Politique étrangère (n° 3/2019).

La France est présente au Mali depuis janvier 2013 dans le cadre de l’opération Barkhane au Sahel. Mardi, treize soldats français ont été tués dans la région nord de Menaka lors d’une collision entre deux hélicoptères lors d’une bataille contre les djihadistes.

Déchéance de rationalité

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2019). Marc Hecker, rédacteur en chef de Politique étrangère, propose une analyse de l’ouvrage de Gérald Bronner, Déchéance de rationalité (Grasset, 2019, 272 pages).

Gérald Bronner, professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot, est connu pour ses ouvrages sur les croyances et la radicalité comme La pensée extrême (Denoël, 2009) ou La démocratie des crédules (Presses universitaires de France, 2013). Ses écrits lui ont valu des prix prestigieux, des élections à l’académie des Technologies et à l’académie de Médecine, et ont touché un lectorat dépassant le cercle des spécialistes de la sociologie cognitive. Quand les pouvoirs publics ont été confrontés à la problématique de la radicalisation et au départ de centaines de Français vers la Syrie, ils ont cherché conseil dans le monde universitaire. C’est ainsi que Gérald Bronner s’est retrouvé impliqué dans l’expérience éphémère du Centre de prévention, d’insertion et de citoyenneté (CPIC) de Pontourny, présenté dans les médias comme le premier programme officiel de « déradicalisation » en France.

L’Afrique, nouvelle frontière du djihad ?

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2018)
. Alain Antil, directeur du Centre Afrique subsaharienne de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Marc-Antoine Pérouse de Montclos, L’Afrique, nouvelle frontière du djihad ? (La Découverte, 2018, 160 pages).

L’auteur est un spécialiste reconnu des conflits en Afrique subsaharienne, et l’un des premiers chercheurs à avoir travaillé sur les mystérieux « talibans » du nord-est du Nigeria, par la suite connus sous le nom de Boko Haram.

Page 2 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén