Étiquette : guerre d’Afghanistan Page 1 of 2

The Changing of the Guard

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver 2021-2022 de Politique étrangère (n° 4/2021). Rémy Hémez propose une analyse de l’ouvrage de Simon Akam, The Changing of the Guard: The British Army since 9/11 (Scribe, 2021, 704 pages).

Plusieurs auteurs se sont déjà penchés sur les échecs militaires britanniques en Afghanistan et en Irak, comme Frank Ledwidge dans Losing Small Wars et Investment in Blood ou plus récemment Ben Barry dans Blood, Metal and Dust. Dans ce volumineux et brillant essai, le journaliste britannique Simon Akam se concentre sur le rôle de la culture de l’armée britannique dans ces échecs.

[CITATION] Par la grâce d’Allah – Les talibans face au pouvoir

Accédez à l’article de Jean-Luc Racine ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 4/2021 de Politique étrangère ici.

Le Gouvernement transnational de l’Afghanistan

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne 2021 de Politique étrangère (n° 3/2021). Jean-Luc Racine propose une analyse de l’ouvrage de Gilles Dorronsoro, Le Gouvernement transnational de l’Afghanistan. Une si prévisible défaite (Karthala, 2021, 288 pages).

En 2003, deux ans après la chute des talibans, Gilles Dorronsoro publiait un article prémonitoire : « Afghanistan : chronique d’un échec annoncé ». Fort de sa connaissance d’un pays qu’il a parcouru de longue date, il a, depuis, multiplié les alertes. Son ouvrage démonte la mécanique de cet échec, qu’a entériné l’administration Trump en signant en février 2020 avec les talibans un accord de retrait que l’administration Biden met actuellement en œuvre. Ce grand tournant, et les incertitudes qu’il engendre quant à l’avenir de l’Afghanistan, ne sont toutefois pas le thème central d’un ouvrage qui porte essentiellement sur les opérateurs internationaux et le régime de Kaboul, responsables, nous dit l’auteur, de cette « si prévisible défaite ».

Dix semaines à Kaboul. Chroniques d’un médecin militaire

Cette recension est issue de Politique étrangère 1/2013. Aline Leboeuf propose une analyse de l’ouvrage de Patrick Clervoy, Dix semaines à Kaboul. Chroniques d’un médecin militaire (Paris, Steinkis, 2012, 296 pages).

00-ClervoyÀ Kaboul aussi, sur l’enceinte de l’hôpital militaire Kaia, tenu par le service de santé des armées français, on trouve un MacGyver. C’est le technicien du matériel santé, pouvant réparer n’importe quel instrument en temps et budget limités. Il fait partie de ces nombreux hommes et femmes, personnel soignant, blessés, militaires ou civils, afghans ou otaniens, dont Patrick Clervoy décrit avec humanité et un regard quasi anthropologique la vie, ou la survie, dans la guerre afghane.

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén