Étiquette : Occident Page 1 of 4

Game Over: Western military interventionism, 1991–2021

This article is the English version of: Louis Gautier« Fin de partie : retour sur l’interventionnisme militaire occidental, 1991-2021 », published in Politique étrangère, Vol. 87, Issue 4, 2021.

Premier plan : couverture de la revue Politique Étrangère n° 4/2021, "Europe, sorties de crises" avec le logo "PE" en vert.
Fond : un militaire américain pointe son arme devant lui.

On August 31, 2021, after twenty years of war against the Taliban, American troops withdrew from Afghanistan. This brought an end to the longest conflict ever waged by the United States (US), and marked the final phase of disengagement of the US’s military resources, which had been deployed on a massive scale in the Middle East since 2001. It indicated an operational change in the fight against terrorism, now no longer an open declared war, but once again a covert war. Most commentators drew a line under the event as an end to the sequence that began on September 11, 2001. But on a more fundamental level, the withdrawal from Afghanistan signaled an end to the policy of military interventionism pursued by the West since 1991.

La république islamique d’Iran en crise systémique

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver 2022 de Politique étrangère (n° 4/2022).
Denis Bauchard propose une analyse de l’ouvrage d’Ata Ayati et David Rigoulet-Roze (dir.), La république islamique d’Iran en crise systémique, Quatre décennies de tourments (L’Harmattan, 2022, 334 pages).

En fond, tour de Milad en Iran. Couverture du livre "La république islamique d'Iran en crise systémique" d'Ata Ayati et David Rigoulet-Roze au premier plan.

Publié avant la vague persistante d’émeutes provoquées par l’arrestation et la mort de Mahsa Amini, cet ouvrage montre à quel point existe un décalage entre les nouvelles générations et le pouvoir tenu par les religieux. Comme l’écrit justement David Rigoulet-Roze dans son introduction, il existe « une défiance résolue vis-à-vis d’un régime idéologiquement dévalué et dans l’incapacité de répondre aux attentes les plus élémentaires de l’essentiel d’une population éduquée et qui aspire simplement à pouvoir vivre décemment… ».

[CITATION] Islam et politique au Sahel

Accédez à l’article d’Ibrahim Yahaya Ibrahim ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 4/2021 de Politique étrangère ici.

War Time: Temporality and the Decline of Western Military Power

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver 2021-2022 de Politique étrangère (n° 4/2021). Morgan Paglia propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Sten Rynning, Olivier Schmitt et Amélie Theussen, War Time: Temporality and the Decline of Western Military Power (Brookings Institution Press, 2021, 334 pages).

Dans cette somme dirigée par Sten Rynning, Olivier Schmitt et Amélie Theussen, chercheurs passés par l’université du Danemark du Sud, les auteurs tentent de saisir l’impact de la « temporalité » et de ses représentations sur les modes opératoires employés par les parties combattantes, et sur l’issue des conflits. Mises bout à bout, les normes d’une époque et les représentations liées à l’emploi des technologies alimentent un paradigme « temps de guerre » que les auteurs invitent à déconstruire, pour mieux penser l’avenir.

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén