Étiquette : Vladimir Poutine Page 1 of 5

Poutine, la stratégie du désordre

Cette recension a été publiée dans le numéro d’automne 2021 de Politique étrangère (n° 3/2021). Elena Roubinski, collaboratrice du Centre Russie/NEI de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage d’Isabelle Mandraud et Julien Théron, Poutine, la stratégie du désordre (Tallandier, 2021, 384 pages).

La première partie de cet ouvrage retrace les ramifications historiques des méthodes russes. Les auteurs théorisent le « poutinisme » non comme une idéologie mais comme un patchwork de fragments slavophiles et d’éléments conservateurs européens, dont la détestation de l’Occident constitue le cœur battant. À partir de la peur omniprésente de la calamité dans la société russe, le Kremlin a fait du révisionnisme historique un pilier de sa rhétorique autoritaire, Poutine devenant ainsi une des têtes d’affiche du conservatisme. Cette politique entre en résonnance avec le vécu de la majorité des citoyens russes, mais fait aussi écho aux critiques toujours plus nombreuses dans le monde du modèle occidental.

Le monde vu de Moscou

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été 2021 de Politique étrangère (n° 2/2021). Florian Vidal, chercheur au Centre Russie/NEI de l’Ifri, propose une analyse de l’ouvrage de Jean-Sylvestre Mongrenier, Le monde vu de Moscou. Dictionnaire géopolitique de la Russie et de l’Eurasie postsoviétiques (PUF, 2020, 680 pages).

Jean-Sylvestre Mongrenier, géopolitologue et spécialiste de la Russie, nous présente ici un ouvrage qui, sous la forme d’un dictionnaire, rassemble les clés de lecture de la vision du monde selon le point de vue russe. Empruntant la forme d’un guide de référence, l’auteur détaille toutes les notions qui entourent la politique étrangère du pays et les concepts géopolitiques mis en œuvre.

La guerre des récits

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps 2021 de Politique étrangère (n° 1/2021). Zéphyr Dessus propose une analyse de l’ouvrage de Christine Ockrent, La guerre des récits. Xi, Trump, Poutine : la pandémie et le choc des empires (Les éditions de l’Observatoire, 2020, 192 pages).

Alors que les tensions internationales s’aggravent avec une pandémie qui met la planète à genoux, Christine Ockrent analyse la guerre que mènent les grandes puissances pour promouvoir leur version des faits. L’auteur examine comment la Chine, les États-Unis, la Russie et l’Europe tentent d’inscrire la crise du COVID-19 dans leurs récits nationaux, avec pour objectif de convaincre les populations, et aussi peut-être les historiens, de la supériorité de leur modèle. La journaliste décompose bloc par bloc cette guerre de propagande qui constitue la toile de fond de la géopolitique à l’ère du coronavirus.

Russia’s Crony Capitalism. The Path From Market Economy to Kleptocracy

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2020). Julien Vercueil propose une analyse de l’ouvrage de Anders Aslund, Russia’s Crony Capitalism. The Path From Market Economy to Kleptocracy (Yale University Press, 2019, 336 pages).

L’économiste Anders Aslund a conseillé l’équipe d’Egor Gaïdar au début de la transition russe (1991-1994). Depuis lors, il a suivi régulièrement l’évolution économique de la Russie. C’est à ce titre qu’il publie ce livre en forme de bilan de vingt années au pouvoir de Vladimir Poutine.

Page 1 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén