Étiquette : Xi Jinping Page 2 of 4

[CITATION] Diplomatie chinoise : de l’« esprit combattant » au « loup guerrier »

Accédez à l’article de Marc Julienne et Sophie Hanck ici.

Retrouvez le sommaire du numéro 1/2021 de Politique étrangère ici.

Rouge vif. L’idéal communiste chinois

Cette recension a été publiée dans le numéro d’été de Politique étrangère (n° 2/2020).
Dominique David, rédacteur en chef de Politique étrangère, propose une analyse de l’ouvrage d’Alice Ekman, Rouge vif. L’idéal communiste chinois (Éditions de l’Observatoire, 2020, 224 pages).

Deux choses sont claires. Alice Ekman est un des meilleurs spécialistes français des affaires chinoises ; son contact continu avec les textes d’origine, et leurs auteurs et thuriféraires, donne toute sa crédibilité à son décryptage. Et sur le fond : la Chine est tenue, gouvernée par un « système » qui ressemble fort à un soviétisme qui n’aurait pas muté : un soviéto-maoïsme peu entamé par la révolution économique ouverte par Deng Xiaoping. En gros, Alice Ekman nous dit ici que la Chine n’est pas schizophrène : elle est structurée par un régime dont ni les objectifs ni les méthodes n’ont évolué.

Xi Jinping. The Backlash

Cette recension a été publiée dans le numéro de printemps de Politique étrangère (n°1/2020). John Seaman propose une analyse de l’ouvrage de Richard McGregor, Xi Jinping. The Backlash (Penguin Random House, 2019, 144 pages).

Journaliste expérimenté devenu chercheur au Lowy Institute à Sydney, Richard McGregor est un analyste avisé de la scène politique chinoise, et déjà l’auteur de The Party. The Secret World of China’s Communist Rulers (Harper Collins, 2010), récit éclairant de la vie au sein du Parti communiste chinois. Dans le présent ouvrage, succinct mais tranchant, l’auteur poursuit son histoire avec l’arrivée au sommet du pouvoir de Xi Jinping fin 2012, et la manière dont celui-ci transforme la scène politique chinoise et dessine une place centrale pour la Chine dans le monde.

Sino-Russian Relations in the 21st Century

Cette recension a été publiée dans le numéro d’hiver de Politique étrangère
(n° 4/2019)
. Pierre Grosser propose une analyse de l’ouvrage dirigé par Jo Inge Bekkevold et Bobo Lo, Sino-Russian Relations in the 21st Century (Palgrave Macmillan, 2019, 336 pages).

Cet ouvrage s’ouvre sur une réflexion qui met face à face les arguments des « croyants » en un axe solide et des « sceptiques ». La plupart des contributions se situent dans l’entre-deux, pointant à la fois l’approfondissement des relations et les difficultés, liées souvent à des priorités et des intérêts divergents. Notons d’emblée qu’il est dommage que l’histoire ait été peu invoquée, que ce soit pour rappeler la profondeur historique des attitudes et des politiques russes à l’égard de l’Asie, l’intérêt stratégique ancien de la Russie pour l’Asie, ou le jeu de balancier traditionnel entre l’Ouest et l’Extrême-Orient.

Page 2 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén